•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Quand la couleur s'impose

La première photographie couleur d'Alain Gareau.
La première photographie couleur d'Alain Gareau. Photo: Radio-Canada / Nathalie Provencher
Radio-Canada

Du noir et blanc à la couleur. Après plus de 40 ans derrière la lentille, le photographe Alain Gareau expose pour la première fois des clichés colorés. Une étape significative qui se transpose dans une vingtaine de photographies disposées sur les murs du café Pierre Jean Jase à Sherbrooke. Gareau affiche ses couleurs, Gareau affiche aussi son coeur.

Un texte d'Emilie Richard

La couleur s'est présentée comme une solution au cynisme, notamment en ce qui concerne l'environnement. Son militantisme à lui, c'est d'immortaliser des beautés.

Lorsqu'on aime, qu'on trouve la vie belle et qu'on trouve le monde beau, on le protège, je pense.

Alain Gareau, photographe

Selon l'artiste, être heureux est certainement un facteur pour faire changer les choses, avoir un impact réel sur notre monde. Avec ma photographie couleur, je veux créer des instants, des interrogations pour démontrer le plaisir d'être encore ici. D'avoir du plaisir à regarder la nature, les gens, exprime-t-il.

Des photos au murL'exposition Gareau, affiche ses couleurs est présentée au café Pierre Jean Jase à Sherbrooke jusqu'au 25 janvier. Photo : Radio-Canada / Nathalie Provencher

Inspiré de ses voyages et de ses visites dans les musées, il soutient que sa photographie est contemporaine et joyeuse, mais il conserve une aura de mystère. Le cadrage serré y est pour quelque chose. Il y a certaines photos, tu t'arrêtes et tu cherches à comprendre la scène. Je veux amener les gens à regarder le point fort de cette scène. Je les dirige avec la photographie, explique-t-il en donnant un exemple. C'est comme ce graffiti capté au fond d'une ruelle. Je le trouve extraordinaire parce que c'est fait d'un coup de crayon et que c'est écrit : "J'ai envie de toi".

Caméraman à Radio-Canada Estrie pendant trente ans, ce n'est pas d'hier qu'Alain Gareau porte ce plaisir de partager et d'essayer de comprendre les autres. Avec ses photographies captées à Sherbrooke, Montréal ou encore Paris, il fait un pas de plus dans cette direction.

Je veux générer du bonheur!

Alain Gareau, photographe

Si vous le croisez au coin de la rue ou bien au café, offrez lui un sourire. C'est aussi ça pour lui, le bonheur.

L'exposition Gareau affiche ses couleurs est présentée au café Pierre Jean Jase jusqu'au 25 janvier.

Estrie

Photographie