•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Ville d'Ottawa devrait autoriser les magasins de vente au détail de cannabis, recommande un rapport

Des pots remplis de feuilles séchées de cannabis sur des étagères.
Les employés de la Ville d'Ottawa recommandent au conseil d'autoriser les magasins de vente de cannabis au détail dès qu'il le pourra. Photo: La Presse canadienne / Brennan Linsley
Radio-Canada

La Ville d'Ottawa devrait autoriser les magasins de vente au détail de cannabis, recommandent les employés de la Ville dans un rapport rendu public mercredi.

Cette recommandation fait suite au sondage en ligne sur la possible ouverture d'établissements de vente au détail de cannabis qui avait été lancé par la Municipalité le 25 octobre dernier.

Au total, 23 800 personnes – dont 15 888 résidents d'Ottawa – ont répondu au sondage. Parmi les répondants vivant dans la capitale, 12 136 se sont dits favorables aux magasins de vente au détail de cannabis, tandis que 3261 s'y sont opposés.

Un autre sondage mené par Les Associés de recherche Ekos entre le 24 octobre et le 4 novembre derniers pour la Ville d'Ottawa montre qu'une faible majorité de répondants sont en faveur de magasins de vente au détail de cannabis.

Sur les 803 résidents d'Ottawa joints au téléphone, 48 % appuyaient la vente de cannabis à usage récréatif dans des magasins de détail, tandis que 43 % s'y opposaient et que 7 % étaient indécis. La marge d'erreur est de 3,5 points de pourcentage, 19 fois sur 20.

Outre ces résultats, le rapport invoque plusieurs autres raisons pour appuyer l'ouverture de magasins de cannabis gérés par le secteur privé.

Entre autres, ces derniers représenteraient des occasions de développement économique et devraient améliorer la santé des consommateurs, les produits légaux du cannabis étant mieux contrôlés. De plus, leur interdiction ferait place au crime organisé, toujours selon le rapport.

Voici quelques-unes des 18 questions qui avaient été posées aux Ottaviens :

  • À quel point appuyez-vous la vente de cannabis à usage récréatif dans des magasins de détail à Ottawa ou vous y opposez-vous?
  • Quelle est la principale raison pour laquelle vous êtes d'accord pour que des magasins de détail vendent du cannabis à usage récréatif à Ottawa?
  • Selon vous, quelles heures sont appropriées pour la vente de cannabis en magasin?

Le vote sur l'autorisation d'établissements de vente au détail de cannabis aura lieu le 13 décembre. Si la Ville donne son feu vert, elle devra en informer la Commission des alcools et des jeux de l'Ontario (CAJO).

Rappelons que les municipalités ontariennes ont jusqu’au 22 janvier 2019 pour indiquer au gouvernement provincial si elles veulent ou non autoriser l’exploitation d’établissements de vente au détail de cannabis sur leur territoire.

Ottawa-Gatineau

Politique municipale