•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pétrole : la Saskatchewan se tourne vers les puits d'injection d'eau

Un chevalet de pompage au coucher du soleil dans un champ.
La ministre de l'Énergie et des Ressources explique que cette mesure permettra d'augmenter la durée de vie des puits. Photo: Reuters / Todd Korol
Radio-Canada

La Saskatchewan lance une mesure incitative pour stimuler de nouveaux projets de transformation de puits en puits d'injection d'eau. Elle veut ainsi augmenter la durée de vie des puits dans la province et améliorer la compétitivité de l'industrie pétrolière.

Le gouvernement évalue que le programme « Waterflood Development » permettra un retour de 245 millions de dollars en redevances au cours de la prochaine décennie. Il encourage ainsi les entreprises à investir dans cette forme d'extraction du pétrole et affirme qu'il s'agit d'un programme à revenu neutre.

Rectificatif : une version précédente du texte indiquait à tort que le gouvernement allait investir 375 millions de dollars sur cinq ans relativement à cette annonce.

Les puits d’injection d’eau sont utilisés dans l’industrie pétrolière pour améliorer l’efficacité de l’extraction de pétrole. L’eau injectée dans un réservoir pétrolier augmente la pression dans ce dernier et, comme un piston, pousse les hydrocarbures vers le puits de pétrole. Cette méthode permet d'extraire plus de pétrole dans les puits.

« Face aux changements rapides du marché global, la Saskatchewan vise la compétitivité en soutenant le secteur économique le plus important de la province avec des politiques efficaces qui stimulent des investissements à long terme », explique la ministre provinciale de l’Énergie et des Ressources, Bronwyn Eyre.

« Étant donné les défis auxquels fait face l’industrie pétrolière de l’Ouest canadien, des initiatives comme celle-ci vont permettre de soutenir le secteur au cours des prochaines années », se réjouit le président de l’Association canadienne des producteurs pétroliers, Tristan Goodman.

Les autorités gouvernementales expliquent que ces défis concernent le manque d’accès aux pipelines et aux marchés mondiaux, les taxes sur le carbone et les exigences fédérales en matière d’évaluation d’impact des projets, tel que le projet de loi C-69.

Selon le gouvernement, l’industrie pétrolière et gazière contribue à la hauteur de 15 % du produit intérieur brut (PIB) et soutient approximativement 15 000 emplois directs et indirects dans la province.

Saskatchewan

Industrie pétrolière