•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des employés acceptent de réduire leurs heures pour garder leur emploi

Un groupe d'employés dans l'usine de Valmétal

Les employés de Valmétal ont accepté de diminuer leurs heures de travail pour aider l'entreprise à traverser une période difficile.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Les employés du Groupe Valmétal à Saint-Germain-de-Grantham, au Centre-du-Québec, ont accepté d'adhérer à un programme temporaire de temps partagé pour aider l'entreprise à traverser une crise.

L’entreprise spécialisée dans la mécanisation et l'automatisation de l'alimentation des animaux laitiers doit jongler avec un ralentissement temporaire des commandes et la rareté de la main-d’œuvre.

Comme elle anticipe un ralentissement en janvier, Valmétal a demandé à ses 133 employés d'adhérer à un programme temporaire de temps partagé.

Pancarte de l'entreprise Valmétal à Saint-Germain-de-Grantham.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Valmétal est une entreprise manufacturière qui se spécialise dans la conception, la fabrication et la distribution d'équipements destinés à la production laitière et bovine.

Photo : Radio-Canada

Le vice-président ventes et marketing de Valmétal, David Vallières, explique que le programme fonctionne par blocs de profession.

Si, par exemple, nous avons moins de travail pour les soudeurs, tous les soudeurs vont diminuer leur nombre d’heures de travail et seront compensés par l'assurance-emploi, explique-t-il.

Cette mesure a été bien accueillie par le syndicat des employés de Valmétal, dans les circonstances.

C’est un travail d’adaptation pour tout le monde, pas juste pour l’employeur, mais aussi pour le syndicat, convient le président du syndicat, Stéphane Bernier. Tout le monde met l’épaule à la roue.

L’entreprise doit maintenant obtenir l'approbation du fédéral pour s’assurer que son programme est compatible avec les mesures d’assurance-emploi.

D’après les informations de Jérôme Roy

Mauricie et Centre du Québec

Emploi