•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le CIUSSS du Nord-de-l'Île-de-Montréal limite son offre d'aide à domicile

Mesure de la tension artérielle d'un patient

Le CIUSSS songe à plafonner l'offre de soins à domicile.

Photo : iStock

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'explosion de la demande de soutien à domicile est en train de mener le CIUSSS du Nord-de-l'île-de-Montréal vers un déficit. Une situation qui force l'établissement à plafonner son offre de soins à domicile.

Un texte de Davide Gentile

« Nous avons dû rappeler aux équipes qu'elles devaient s'assurer d'offrir des services à l'intérieur des limites du budget », affirme un porte-parole du CIUSSS par courriel.

« Nos gens ont reçu pour consigne de couper 1200 heures par semaine d'aide à domicile », affirme de son côté Daniel Dubé, représentant national de l'Alliance du personnel technique de la santé et des services sociaux (ATPS).

Deux sources qui travaillent dans des CLSC du CIUSSS affirment que des cadres ont donné comme consigne de limiter à cinq par semaine le nombre d'heures offertes aux nouveaux patients. « Il y a une limite pour les nouveaux cas », confirme sans avoir d'autres détails M. Dubé.

Une information qui n'a pas été confirmée ni infirmée par le CIUSSS, qui précise que les patients actuels « vont garder ce qu'ils ont ».

Augmentation de l'offre de soutien à domicile depuis un an

Le CIUSSS rappelle ne pas être en mode compression dans le secteur des services du soutien à domicile. « Nous avons une augmentation de notre budget pour l'année 2018-2019 », indique-t-on par courriel.

L'établissement offrira au moins 60 000 heures de plus de soutien à domicile cette année par rapport à l'an passé. Une hausse rendue possible par l'injection de cinq millions de dollars supplémentaires.

On précise que le contexte reste malgré tout très complexe. « Combler des besoins croissants à l'intérieur des budgets qui nous sont alloués reste un défi important », mentionne le porte-parole du CIUSSS du Nord-de-l'Île-de-Montréal, Hugo Larouche.

Les soins à domicile plombent les finances du CIUSSS

Face à un déficit de 3,1 millions de dollars en mars dernier, l'établissement prédisait alors un retour à l'équilibre au cours du présent exercice. Mais la pression financière exercée par la forte demande en soins à domicile plombe les finances du CIUSSS, qui pense maintenant terminer l'année financière dans le rouge.

C'est « notamment parce que notre volume d'activités en soins à domicile a augmenté plus rapidement que le budget alloué par le ministère de la Santé et des Services sociaux », écrit-on. Daniel Dubé de l'APTS affirme que le plafonnement des heures de soutien à domicile offertes varierait d'un CLSC à l'autre.

« À certains endroits, c'est 300 heures par semaine, à d'autres, c'est 500 », note-t-il.

Plusieurs sources qui travaillent dans le CIUSSS affirment se retrouver avec des dilemmes quant à l'offre de service faite aux clients.

Ce sont nos membres qui se retrouvent avec l'odieux. C'est à eux qu'on demande de manière arbitraire de couper des heures.

Une citation de : Daniel Dubé, représentant national de l'ATPS

La situation étonne le syndicat puisque Québec gère actuellement un surplus. « C'est illogique et je ne sais pas si la ministre de la Santé [Danielle] McCann sait ça », dit Daniel Dubé.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !