•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La piscine Jack-Eyamie, à Masson-Angers, sera finalement reconstruite

Une piscine vide derrière une clôture.
La piscine Jack-Eyamie, située dans le secteur de Masson, était fermée tout l'été (Archives) Photo: Radio-Canada / Antoine Trépanier
Radio-Canada

La piscine extérieure Jack-Eyamie, seule installation du genre dans le secteur de Masson-Angers, devrait finalement être reconstruite sans compromettre d'autres projets communautaires.

Lors d’un vote indicatif tenu à l’occasion d’une rencontre du comité plénier mardi matin, le conseil municipal de Gatineau a voté unanimement en faveur d’un plan de développement des infrastructures aquatiques.

Ce plan prévoit financer le coût de la reconstruction de la piscine Jack-Eyamie à même les enveloppes des plans d’investissements de 2021 à 2023. La piscine du secteur de Masson-Angers était fermée tout l'été en raison de son piètre état.

La proposition originale, faite lors de l’étude du budget, suggérait de financer le projet à même les budgets 2019-2020, ce qui aurait eu comme conséquence de repousser de deux ans 16 autres projets.

On a compris qu’il y avait des sommes réservées. Pour moi, c’est un gain. Maintenant, c’est de rentrer le plus rapidement possible dans le processus étant donné que la piscine devient une priorité en infrastructures aquatique en raison du bris de service, s’est réjoui le conseiller du district de Masson-Angers, Marc Carrière.

La reconstruction, qui est évaluée à 1,3 million de dollars, ne se ferait toutefois pas avant deux ans. La Ville souhaite tenir des consultations publiques l’hiver prochain pour déterminer quel type d’infrastructure aquatique sera construit.

Des consultations seront aussi tenues au même moment dans d’autres secteurs concernant les piscines Desjardins, Fontaine et Eugène-Sauvageau afin de préciser les investissements futurs de la Ville en ce qui a trait à l’offre aquatique.

Gatineau entend par ailleurs adopter des mesures cet été pour compenser le bris de service causé par la fermeture de la piscine Jack-Eyamie. Du transport sera notamment fourni pour amener la clientèle des camps de jour vers la piscine du secteur de Buckingham ou au Lac Beauchamp.

Le vote officiel sur ce projet aura lieu lors de la prochaine réunion du conseil municipal, le 11 décembre.

Avec les informations de Nathalie Tremblay

Ottawa-Gatineau

Politique municipale