•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Rémy Girard sera le prochain porte-parole du festival REGARD

Rémy Girard sera le prochain porte-parole du festival REGARD
Radio-Canada

Le comédien originaire de Jonquière Rémy Girard sera le porte-parole du 23e REGARD. L'événement sera présenté du 13 au 17 mars prochain à Saguenay.

Selon le comédien de 68 ans, cela faisait plusieurs années que des discussions avaient lieu avec le festival.

Ça me tentait de voir des courts métrages et ça me tentait aussi, comme c’est un festival de la région. Je trouvais que les étoiles étaient alignées.

Rémy Girard, comédien

Rémy Girard a tenu plus de 50 rôles au cinéma et 35 au petit écran.

Il a notamment joué dans Le déclin de l’empire américain et Les invasions barbares de Denys Arcand. Il tenait également le rôle d’un notaire dans Incendies de Denis Villeneuve en 2010.

Dorothée Berryman, Rémy Girard, Dominique Michel, Louise Portal et Yves Jacques dans <i>Le déclin de l'empire américain</i> (1986), de Denys ArcandDorothée Berryman, Rémy Girard, Dominique Michel, Louise Portal et Yves Jacques dans Le déclin de l'empire américain (1986), de Denys Arcand Photo : Films René Malo

Le grand public se souvient évidemment de ses rôles dans Les Boys, Scoop et La petite vie.

Les courts métrages qui l’ont marqué

Rémy Girard affirme qu’il a adoré le court métrage Next floor de Denis Villeneuve et L’homme qui plantait des arbres de Frédéric Back.

Ça me donnait l’occasion, parce que j’aime bien les courts métrages, j’en ai vus des beaux, j’en ai vus qui m’ont marqué. J’ai toujours l’habitude de dire : “C’est plus dur de faire une histoire courte qu’une histoire longue”, lance-t-il.

Il est d’ailleurs en tournage pour Tu te souviendras de moi d’Éric Tessier où il joue le rôle d’une personne atteinte d’Alzheimer.

Le premier court-métrage qu’il a fait en sortant de l’école de cinéma, c’est moi qui l’a joué. Il m’avait appelé et dit : “Je ne peux pas te payer”. Non, non, ce n’est pas grave.

Rémy Girard, comédien

L’acteur affirme d’ailleurs s’être inspiré de son père qui a eu la maladie pour incarner ce personnage.

Rémy Girard sera aussi à l’écran en 2019 dans Il pleuvait des oiseaux, une adaptation du roman de Jocelyne Saucier.

5 personnes sont côte à côte devant une cabane délabrée dans la forêt.Andrée Lachapelle, Rémy Girard et Gilbert Sicotte en tournage pour le film, Il pleuvait des oiseaux. Photo : Radio-Canada

Saguenay–Lac-St-Jean

Cinéma