•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Deux nouvelles unités de soins pour les aînés à Baie-Comeau

Un homme coupe un ruban rouge qui traverse un cadre de porte.
Josélito Tremblay inaugure les locaux qui l'ont aidé à se remettre d'un accident vasculaire cérébral. Photo: Radio-Canada / Benoît Jobin
Radio-Canada

À Baie-Comeau, l'Hôpital Le Royer a inauguré aujourd'hui deux nouvelles unités bien différentes de celles du reste de l'établissement.

Un texte de Jean-Louis Bordeleau

La première, l'unité gériatrique de courte durée accueille les patients de 65 ans et plus en perte d'autonomie. Les aînés victimes de chutes fréquentes ou de problèmes neurocognitifs y seront surveillés en permanence.

La seconde se nomme unité de réadaptation fonctionnelle intensive. Elle sert aux personnes de tous âges qui ont subi un accident vasculaire cérébral (AVC) ou qui sont atteints de la maladie de Parkinson, par exemple.

Ces unités de soins ne ressemblent en rien à celles du reste de l'hôpital. Elles imitent plutôt le milieu de vie normal des patients, comme un petit appartement avec une salle à manger commune et une buanderie.

Un appartement en apparence normal.Un des 18 lits de la nouvelle unité de courte durée gériatrique Photo : Radio-Canada / Benoît Jobin

Ces unités ont pour but le retour à leur domicile de patients de tous âges aussi rapidement que possible, affirme le docteur Didier Ouellet. On vise le retour à domicile, mais je vous dirais que, quand on ne peut pas atteindre cet objectif-là, on regarde ce qui est faisable et quel milieu de vie est le mieux adapté pour cette personne-là.

On regarde le potentiel de ce que les gens peuvent faire. On s'ajuste au fur et à mesure que les gens progressent.

Didier Ouellet, docteur à l'Hôpital Le Royer de Baie-Comeau

Les deux unités comptent un total de 18 lits, tous au quatrième étage.

La proximité de ces deux unités facilite la collaboration entre les divers intervenants professionnels, ce qui leur permet de mieux évaluer la situation des patients.

Déjà des patients satisfaits

Même si l'inauguration a eu lieu aujourd'hui, des patients fréquentent ces installations depuis près de six mois déjà.

Quatre personnes assises à une table pour une conférence de presse.Diane Benoît, directrice du programme de soutien à l'autonomie des personnes âgées, Marc Fortin, PDG du CISSS Côte-Nord, le médecin Didier Ouellet et Josélito Tremblay, patient des nouvelles unités de soins Photo : Radio-Canada / Benoît Jobin

Les résultats sont probants, à en croire le témoignage de Josélito Tremblay, de Forestville.

À la suite d'un accident vasculaire cérébral cet automne, il se déplace en fauteuil roulant. Lors de la conférence de presse de l'inauguration, il a réussi à se lever brièvement et compte bien retourner vivre chez lui.

Vous avez vu tout à l'heure quand je me suis levé debout. En physiothérapie, si je n'avais pas eu ça, je ne me serais pas levé. Ils sont toujours à m'aider. Ça m'a rendu émotif.

Josélito Tremblay, bénéficiaire de la nouvelle unité de réadaptation fonctionnelle

Les deux unités comptent un total de 18 lits et sont occupées au maximum de leur capacité d'accueil.

Leur aménagement a coûté au total près de 200 000 $, selon le centre de santé de la Côte-Nord.

Avec les informations d'Olivier Roy Martin

Côte-Nord

Hôpitaux