•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Attaque au camion-bélier : le procès d'Alek Minassian prévu en février 2020

Dessin de cour de l'accusé devant le juge et le procureur.

L'accusé, Alek Minassian (à g.), lors de sa première comparution en cour à Toronto, le 24 avril.

Photo : CBC/Pam Davies

Radio-Canada

Un juge de la Cour supérieure de l'Ontario a fixé au 3 février 2020 la date du début du procès d'Alek Minassian, l'auteur présumé de l'attaque au camion-bélier qui a fait 10 morts et 16 blessés dans le nord de Toronto en avril dernier.

Un texte de Jean-Philippe Nadeau

Alek Minassian n'était pas en cour, étant représenté par son avocat, Boris Bytensky, lors d'une brève audience à ce sujet, mardi.

Il fait face à dix accusations de meurtre prémédité et à 16 de tentative de meurtre relativement à l'attaque au camion-bélier du 23 avril dans la rue Yonge.

La Couronne et la défense s'attendent à un procès d'une durée de trois à quatre mois.

Les tribunaux ont accepté de surseoir à l'enquête préliminaire de l'accusé après que la Couronne en eut fait la demande plus tôt cet automne.

Me Bytensky affirme qu'on n'en est pas encore au stade de reconnaissance de culpabilité et que la Couronne doit encore lui remettre certains documents relatifs aux preuves dans cette affaire.

Boris Bytensky entouré des caméras et des micros de journalistes.

L'avocat d'Alek Minassian, Boris Bytensky, en mêlée de presse

Photo : Radio-Canada

Alek Minassian devra se présenter de nouveau en cour le 31 janvier prochain pour une nouvelle audience procédurale. Le juge, la Couronne et la défense doivent se rencontrer la veille à huis clos pour tenir une conférence préparatoire au procès.

Me Bytensky a refusé mardi de parler de l'état psychologique de son client, en disant simplement qu'il demeurait en détention. 

Toronto

Crimes et délits