•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Arrestation du nouveau chef de la mafia sicilienne

Deux policiers escortent un homme menotté.

Des policiers escortent le nouveau chef de la mafia sicilienne, Settimo Mineo, arrêté mardi en compagnie de 45 autres personnes.

Photo : AFP/Getty Images / ALESSANDRO FUCARINI

Radio-Canada

La police italienne a porté un coup important au crime organisé mardi en arrêtant le nouveau chef de la mafia sicilienne, Settimo Mineo, et une quarantaine d'autres personnes.

Le bijoutier de 80 ans, qui était déjà chef de la mafia de Palerme, avait été récemment promu au rang de chef de l’ensemble de la Sicile. Il a été arrêté mardi tout juste avant son intronisation qui était prévue prochainement lors d’une réunion spéciale de la Cosa Nostra.

Au moins 45 autres personnes ont été arrêtées lors des rafles de la police italienne, a par ailleurs confirmé le vice-président du Conseil italien, Luigi Di Maio.

Settimo Mineo et les autres suspects appréhendés seront accusés, entre autres, d'association de malfaiteurs de type mafieux, d'extorsion, de port d'armes et d’incendies.

Ce vaste coup de filet des autorités italiennes est l’aboutissement de quatre enquêtes distinctes des agences policières italiennes.

Celui que l’on surnommait « Tonton Settimo » dans le milieu interlope italien avait été désigné chef de la « coupole » de Palerme en mai dernier, c'est-à-dire chef suprême des familles mafieuses de la province de Palerme, en lieu et place de Toto Riina, l'ancien chef historique de la mafia sicilienne, décédé en novembre 2017 en prison à l’âge de 87 ans.

Ces arrestations [...] représentent l'un des plus gros coups infligés à la mafia par l'État. Mineo avait été élu « héritier » de Toto Riina après sa mort. Il n'y a plus de place pour ce type d'ordure en Italie.

Luigi Di Maio, vice-président du Conseil italien

Outre le fait de s’être hissé à la tête de l’une des plus redoutables organisations criminelles du monde, Toto Riina était également connu pour avoir ordonné des dizaines d’assassinats, dont ceux des deux juges antimafia Giovanni Falcone et Paolo Borsellino, en 1992.

La voiture du juge Giovanni Falcone avait été soufflée par l'explosion d'une puissante bombe placée sur une autoroute près de Palerme.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La voiture du juge Giovanni Falcone avait été soufflée par l'explosion d'une puissante bombe placée sur une autoroute près de Palerme.

Photo : Associated Press / Bruno Mosconi

Avec les informations de Reuters, et Agence France-Presse

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Europe

International