•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

13 populations de saumons quinnats sont en péril en Colombie-Britannique

Gros plan sur un saumon gris avec une grande tâche rose-orange sur lui. On voit d'autres poissons derrière lui.

Treize populations de saumons quinnats de la Colombie-Britannique sont en voie de disparition, selon le comité chargé d'évaluer la situation des espèces sauvages au Canada.

Photo : Paul Vecsei/Engbretson Underwater Photography

Radio-Canada

La Colombie-Britannique compte 28 populations de saumons quinnats, dont 8 sont en voie de disparition, 4 sont menacées et 1 est considérée comme en situation préoccupante, selon les plus récentes évaluations du Comité sur la situation des espèces en péril Canada (COSEPAC).

Parmi les populations évaluées par le COSEPAC, seule celle du sud de la rivière Thompson est stable. Le statut de deux autres populations de saumons quinnats n’a pas été établi, les données étant insuffisantes.

Rectificatif : Une version précédente de ce texte disait à tort que la Colombie-Britannique compte 16 populations de saumons quinnats. Elle en compte plutôt 28, dont 16 ont été évaluées par le COSEPAC.

« Pour certaines populations, nous évaluons qu’il reste moins de 200 poissons », indique John Neilson, le coprésident du sous-comité de spécialistes des poissons marins. « À ce stade, il y a des raisons d’être préoccupé, c’est pourquoi nous sonnons l’alarme. »

Définitions utilisées par le COSEPAC

  • En voie de disparition : Espèce sauvage exposée à une disparition de la planète ou à une disparition du pays imminente.
  • Menacée : Espèce sauvage susceptible de devenir « en voie de disparition » si rien n'est fait pour contrer les facteurs menaçant de la faire disparaître.
  • Préoccupante : Espèce sauvage qui peut devenir « menacée » ou « en voie de disparition » en raison de l'effet cumulatif de ses caractéristiques biologiques et des menaces reconnues qui pèsent sur elle.
  • Espèce en péril : Espèce sauvage qui a été évaluée comme étant disparue du pays, en voie de disparition, menacée ou préoccupante.

Source : COSEPAC

Le saumon quinnat, aussi appelé saumon chinook ou saumon royal, est une espèce importante pour l’industrie de la pêche en Colombie-Britannique, en plus d’être au cœur des cultures autochtones de la province.

Les problèmes de ces poissons ont aussi des conséquences sur d’autres espèces, rappelle John Neilson : « Par exemple, la population résidente du sud d’épaulards qui se nourrit de saumons chinooks. »

Une situation « complexe »

Les scientifiques croient que les difficultés des populations de saumons quinnats surviennent lors de la partie de leur vie passée dans l’océan.

Certains pêcheurs croient que la présence en grand nombre de phoques et de lions de mer, qui se nourrissent des poissons, est responsable du déclin des populations de saumons.

John Reynolds, le président du COSEPAC, l'attribue plutôt aux changements climatiques, qui font grimper la température de l’eau dans les rivières et l’océan. « Quand ils reviennent pour frayer, si la température de l’eau commence à augmenter pour atteindre près de 19 ou 20 degrés Celsius, les saumons peuvent simplement mourir en chemin », dit-il.

« C’est une histoire complexe », affirme de son côté John Neilson.

Une possible intervention d’urgence

La Loi sur les espèces en péril permet à Ottawa de prendre le contrôle d’un habitat normalement régi par les provinces.

La ministre de l’Environnement du Canada, Catherine McKenna, indique qu’elle n’a pas encore pris connaissance des dernières évaluations du COSEPAC, mais qu’elle donnera suite aux préoccupations qui y sont soulevées.

« Nous comprenons qu’il est extrêmement important de protéger nos espèces sauvages », assure-t-elle.

Elle rappelle également que certaines mesures ont déjà été prises pour protéger les populations de saumons quinnats.

Avec les informations de La Presse canadienne

Colombie-Britannique et Yukon

Faune marine