•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les frères Ellingson réunis chez les Rams de l’Université de Regina

Deux jeunes hommes, le sourire aux lèvres, dans un vestiaire de football avec des vêtements aux couleurs des Rams de l'Université de Regina.
Cody et Chase Ellingson ont pu partager le même vestiaire pour la première fois de leur vie. Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Les aléas du sport de haut niveau ont fait en sorte que les frères Cody et Chase Ellingson ont vécu loin l'un de l'autre pendant trois ans. Malgré la distance, ils ont toujours conservé des liens étroits avant de se retrouver, cette année, chez les Rams de l'Université de Regina.

Un texte de Charles Lalande

Avant d’être footballeur, l’aîné, Cody, qui va célébrer son 22e anniversaire de naissance le 23 décembre, avait toujours pratiqué le hockey, même si le clan Ellingson, lui, a toujours pratiqué le football.

Après trois ans avec les Stampeders de Swan Valley dans la Ligue de hockey junior du Manitoba, Cody aurait pu poursuivre sa carrière sur la scène universitaire en vue de la saison 2017-2018, mais il a rejeté plusieurs offres afin de se concentrer sur ses études à l’Université de Regina.

Pendant ce temps, Chase, qui aura 20 ans le 6 janvier, avait quitté ses terres natales du Manitoba pour rejoindre une équipe de football d’une école privée à St. Catharines, en Ontario.

Voyant son frère s’épanouir sur la surface gazonnée, Cody a eu l’idée de l’imiter. « Une partie de moi a toujours voulu jouer au football », dit-il. Il s’est entraîné pendant un été aux côtés de Chase, avant de demander une rencontre avec Steve Bryce, l’entraîneur-chef des Rams.

« Sans doute le meeting le plus stressant de toute ma vie, raconte-t-il en riant. Je devais convaincre un entraîneur de haut calibre que je pouvais jouer dans son équipe même si je n’avais jamais pratiqué son sport. »

Finalement, la rencontre a été positive. Le 12 décembre 2017, Cody devenait officiellement un membre de l’équipe.

Chase caressait quant à lui le rêve de s’engager auprès d’une université américaine dans la prestigieuse National Collegiate Athletic Association. Des occasions intéressantes se sont présentées à lui, mais il a préféré écouter son envie de se rapprocher de la maison et de retrouver son frère aîné. En avril 2018, il s'engageait à son tour avec les Rams.

Des retrouvailles complètes

Chose certaine, les deux frères n’ont pas raté leurs retrouvailles. En plus de partager le même vestiaire, ils sont tous les deux étudiants à la faculté de kinésiologie et d’études de la santé et vivent dans la même maison avec la copine de Cody, leur coéquipier Riley Boersma et deux amis d’enfance.

En arrivant ici, je ne connaissais pas beaucoup de gars, alors c’était rassurant d’avoir mon grand frère avec moi.

Chase Ellingson

« C’est spécial de partager le même vestiaire que lui, d’être dans la même équipe et d’avoir les mêmes objectifs », renchérit l’aîné.

Étant ensemble presque 24 heures sur 24, ils en profitent pour passer du bon temps et rattraper les trois dernières années où plus de 2600 km les séparaient.

« Nous avons deux personnalités qui se ressemblent, avoue Cody. Mais Chase est un gars plus sérieux. On s’entend super bien, mais comme tous les frères, on se dispute de temps en temps », dit-il en riant.

Cody Ellingson observe un coéquipier plaquer un adversaire des Bisons de l'Université du Manitoba.Cody Ellingson (41) a joué deux matchs en saison régulière, étant utilisé sur les unités spéciales. Photo : Piper Sports Photography

Les yeux sur 2019

Rappelons que la saison 2018 des Rams de l’Université de Regina a été pour le moins mouvementée. Affichant un dossier de trois victoires et deux défaites, l’équipe se trouvait au deuxième rang de l’Ouest canadien, mais tout a basculé quand la présence d’un joueur non admissible a transformé les gains en revers, reléguant ainsi le club au dernier rang.

Malgré tout, les frères ont tenté de maximiser leur apprentissage et de prendre le plus d’expérience possible.

« En Ontario, on jouait toujours aux États-Unis, explique Chase. Alors en revenant ici, j’ai dû m’habituer aux règles du football canadien. J’ai aussi changé de position, alors j’avais beaucoup de nouvelles choses à apprendre, mais je sens que je me suis beaucoup amélioré. »

Le demi défensif, Chase, a participé à toutes les joutes, décrochant son premier départ au dernier match de la saison. De son ôté, Cody a enfilé son uniforme à deux reprises, passant une grande partie de l’année à apprendre les subtilités techniques de son nouveau sport.

À l’image de leurs coéquipiers, les Ellingson ont vu leurs rivaux territoriaux des Huskies de l’Université de la Saskatchewan remporter les séries éliminatoires du Canada-Ouest, se faufilant jusqu’en demi-finale canadienne.

« C’était difficile de les voir soulever la Coupe Hardy, car nous savons que c’est une équipe que nous aurions pu battre, confie Chase. Tout ce que nous pouvons faire, c’est de nous retrousser les manches et de nous reprendre l’année prochaine. »

À ce sujet, leur entraînement en vue de la saison 2019 va déjà bon train. Celui de Chase sera quelque peu ralenti parce qu’il doit subir une opération au genou pendant l’hiver.

Chase Ellingson en action sur le terrain de football.Chase Ellingson a participé à toutes les rencontres des Rams de l'Université de Regina en 2018, obtenant son premier départ au dernier match de la saison. Photo : Piper Sports Photography

Saskatchewan

Football universitaire