•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Énoncé économique : un bon début, disent les aînés, écologistes et gens d’affaires de l’Outaouais

Gros plan sur les mains de personnes âgées.

Québec a annoncé un nouveau crédit d’impôt pour les aînés.

Photo : iStock

Radio-Canada

Le premier énoncé économique du gouvernement Legault prévoit de nombreux cadeaux fiscaux pour les familles, les aînés et les entreprises, ce qui en réjouit plusieurs en Outaouais.

Le premier ministre du Québec a annoncé un nouveau crédit d’impôt d’une valeur maximale de 200 $ pour les personnes à faible revenu de 70 ans et plus. Cette mesure est accueillie favorablement par la présidente de la section outaouaise du Réseau FADOQ. Pour Gisèle Tassé-Goodman, ce n’est toutefois qu’un début.

On sait très bien qu’ici, en Outaouais, on a beaucoup d’aînés et qu’il y a des besoins criants. Donc, pour nous, il est essentiel que le gouvernement Legault continue. Ce qu’on souhaite, c’est une politique du vieillissement, a commenté Mme Tassé-Goodman.

Les futurs propriétaires de voitures électriques tirent aussi leur épingle du jeu. Le gouvernement compte en effet investir près de 21 millions de dollars pour favoriser l'acquisition de plus de 3350 véhicules électriques ainsi que de 1200 bornes de recharge additionnelles.

Le directeur général du Conseil régional de l'environnement et du développement durable de l'Outaouais y voit une certaine ouverture du gouvernement en matière environnementale.

C'est la suite de ce que le précédent gouvernement avait déjà fait. Je pense qu'il faut aller encore plus loin, il faut pousser davantage en transport en commun. [...] C'est extrêmement important si on veut structurer le développement de nos villes, a jugé Benoit Delage.

Benoit Delage, directeur général, Conseil régional de l’environnement et du développement durable de l’OutaouaisAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Benoît Delage, Directeur général, Conseil Régional de l’Environnement et du Développement Durable de l’Outaouais

Photo : Radio-Canada / Vanessa Costa

Près 450 millions sont prévus à compter de l’an prochain pour encourager les entreprises à investir, une bonne nouvelle pour les membres de la Chambre de commerce de Gatineau, selon son président.

[La CAQ a] une bonne idée des besoins en matière d'investissements, de l'importance d'avoir des outils pour mettre des projets de l'avant. M. Legault l'a dit : "Sortez vos projets des tiroirs, c'est le temps!", a affirmé Pierre Samson.

Rien pour les projets d'infrastructures de l'Outaouais, déplore l'opposition

Le député fédéral de Pontiac, André Fortin, s'est pour sa part dit déçu de ce qui est prévu pour l'Outaouais dans l'énoncé économique. Il souligne qu'aucune somme n'a été annoncée pour le projet de nouvel hôpital dans la région. Pas un mot non plus sur le projet de train léger à Gatineau.

Une des choses qu'on aurait espéré voir à la lumière de la dernière campagne électorale, c'est une augmentation du budget du Plan québécois des infrastructures pour l'Outaouais, a indiqué M. Fortin.

Avec les informations de la journaliste Yasmine Mehdi

Ottawa-Gatineau

Politique provinciale