•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Hausse de taxes moyenne de 3,35 % à Magog en 2019

L'hôtel de ville de Magog en février 2017

L'hôtel de ville de Magog

Photo : Radio-Canada / ICI Estrie/Carl Marchand

Radio-Canada

Les contribuables de Magog qui sont desservis en eau et en égout verront leur compte de taxes augmenter de 3,35 %, tandis que ceux qui ne sont pas desservis subiront une hausse de 3,20 % en 2019.

Un texte de Mélissa Fauteux

Bien que les élus du conseil municipal de Magog auraient aimé pouvoir maintenir la hausse de taxes sous l'indice du prix à la consommation (IPC), qui se situe à 2,4 %, ils en ont été incapables.

C'est un budget qui a été difficile à faire puisqu'on a réalisé qu'en maintenant les hausses de taxes précédentes en deçà de l'inflation, nous nous sommes privés d'une marge de manoeuvre nécessaire.

Vicki-May Hamm, mairesse de Magog

De nombreux projets à venir

Parmi les facteurs qui expliquent cette hausse de taxes, il y a le ralentissement du développement résidentiel.

Par exemple, le secteur Omerville en est un prisé par les jeunes familles et les promoteurs, mais, tant que la nouvelle usine d'épuration ne sera pas construite, le développement sera impossible.

La réorganisation du Service de sécurité incendie et la revitalisation du centre-ville de Magog sont aussi des projets qui viennent mettre une pression financière sur le budget. Sans compter qu'avec les travaux liés à la revitalisation du centre-ville, les revenus générés par les parcomètres seront à la baisse.

La Ville pourra toutefois compter sur les surplus générés par Hydro-Magog. Des 5,3 millions de dollars, près de la moitié seront affectés au budget 2019. La différence sera versée à la réserve financière dédiée aux investissements en immobilisation.

Estrie

Affaires municipales