•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

20 organismes francophones de C.-B. se partagent plus de 3 millions $

Une dame derrière un lutrin est devant des drapeaux.
Alaina Lockhart, secrétaire parlementaire de la ministre du Tourisme, des Langues officielles et de la Francophonie, a annoncé 3 millions de dollars pour des organismes francophones de la Colombie-Britannique. Photo: CBC/Denis Dossmann
Radio-Canada

Vingt organismes francophones de la Colombie-Britannique reçoivent un financement de plus de 3 millions de dollars par l'entremise des programmes d'appui aux langues officielles de Patrimoine canadien annoncé en mai 2018.

Le printemps dernier, la ministre Mélanie Joly avait annoncé que le financement de base accordé à 300 organismes qui travaillent en milieu minoritaire au pays augmenterait de 20 % pour toute la durée du Plan d’action pour les langues officielles 2018-2023.

Alaina Lockhart, secrétaire parlementaire de la ministre du Tourisme, des Langues officielles et de la Francophonie, a précisé la portée de ce financement en Colombie-Britannique lors d’une annonce à la Maison de la francophonie à Vancouver lundi.

« Ce financement touche tous les aspects de la vie culturelle et sociale en Colombie-Britannique », a-t-elle déclaré.

Des organismes de partout en province bénéficieront de cet investissement, selon Mme Lockhart.

Un investissement bien accueilli

La présidente de la Fédération des francophones de la Colombie-Britannique (FFCB), Padminee Chundunsing, se réjouit de ce financement. La FFCB reçoit d’ailleurs 748 800 $.

Rectificatif : Une version précédente de ce texte disait à tort que la FFCB recevait près de 930 000 $. La somme est de 748 800 $.

« En ces temps agités où la francophonie est mise à l’épreuve dans certaines provinces du Canada, nous nous réjouissons de pouvoir compter sur l’appui du gouvernement fédéral et du ministère du Patrimoine canadien », a-t-elle affirmé. « Cette augmentation substantielle de 20 % du montant de l’entente sur la programmation 2018-2019 va permettre à une vingtaine d’organismes de la province de soutenir le développement selon les priorités établies », avance-t-elle.

Nous sommes convaincus que cet apport supplémentaire portera ses fruits.

Padminee Chundunsing, présidente de la FFCB

Le directeur général de Canadian parents for French, Glyn Lewis, dont l’organisme se voit octroyer 364 512 $, a remercié le gouvernement fédéral pour ce financement. L’argent servira, dit-il, à poursuivre la mission de l’organisme et à développer le bilinguisme chez les jeunes.

« C'est une bonne nouvelle », déclare Jean-François Packwood, le directeur général du Conseil culturel et artistique francophone de la Colombie-Britannique. « Tous les organismes attendaient depuis longtemps une augmentation des fonds de programmation. Ça faisait plusieurs années que ça n'avait pas eu lieu », indique-t-il. M. Packwood ajoute que les fonds serviront à stabiliser les ressources humaines et à offrir plus de services. L'organisme reçoit près de 189 000 $ pour le prochain exercice financier.

Ailleurs sur le web :

Le document d'information du ministère du Patrimoine canadien (Nouvelle fenêtre) précisant les sommes accordées à chaque organisme.

Colombie-Britannique et Yukon

Politique fédérale