•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

De nouvelles fondations pour la grange ronde du canton de Potton

La grange ronde avec une bétonnière.
De nouvelles fondations ont été coulées sous la grange ronde de Potton. Photo: Facebook/grange.ronde

Les travaux de restauration de la grange ronde du canton de Potton se poursuivent. Ils visent à stabiliser la structure du bâtiment et à refaire toutes ses fondations.

Le projet de restauration est né il y a une dizaine d'années. Depuis, les actions pour assurer la sauvegarde de la grange se multiplient.

Sa valeur patrimoniale est indéniable pour son comité de sauvegarde. C'est l'une des six granges rondes qu'il reste encore en Estrie. C'est la seule qui est située dans un village. Elle est en face de l'église, dans un endroit qui est devenu la place de la Grange ronde. Elle a été citée monument historique par la Municipalité en 2009, souligne le président du comité de la grange ronde de Potton, Hans Walser.

Ce dernier rappelle que ce type de grange a vu le jour aux États-Unis. Ç'a été inventé par les Shakers, un groupe religieux qui pensait que les édifices ronds étaient la perfection. Quand on regarde aujourd'hui comment une grange ronde fonctionne, on se rend compte que c'est plus efficace qu'une grange rectangulaire pour le processus d'emmagasiner le foin et pour nourrir les animaux.

Selon Hans Walser, une trentaine de granges de ce type ont été construites le long de la frontière américaine.

La grange de Potton a été soulevée de ses fondations pour enlever le plancher existant et permettre la mise en place de nouvelles fondations. Ensuite, la grange sera remise sur les nouvelles fondations et sera redressée. 

Une fois sa restauration terminée, la grange deviendra un centre d'interprétation.

Au total, les travaux coûteront environ 400 000 $. Le comité de la grange ronde a reçu une subvention de 210 000 $ du ministère du Patrimoine canadien. Une campagne de financement dans la communauté a permis de ramasser environ 190 000 $. La MRC de Memphrémagog et la Municipalité participent aussi au financement.

Estrie

Histoire