•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Halifax, grande consommatrice de cannabis selon Statistique Canada

Gros plan sur un échantillon de cannabis dans un petit pot en verre, tenu par une main.
La méthode utilisée pour quantifier la consommation de cannabis est expérimentale. Photo: Radio-Canada / Camille Gris Roy
Radio-Canada

C'est à Halifax que la consommation de cannabis est la plus élevée par habitant au pays, alors que Montréal se classe deuxième, selon une récente étude de Statistique Canada.

L’agence fédérale a analysé les eaux usées de cinq centres urbains au pays, une méthode expérimentale, pour déterminer la popularité du cannabis.

Selon l'étude, on consommerait hebdomadairement 1319 microgrammes de cannabis par personne à Halifax, alors qu’à Montréal on en consommerait 976 microgrammes.

Toronto, Edmonton et Vancouver suivent à 451, 416 et 288 microgrammes. La population de ces cinq centres urbains est d'environ 8,4 millions de personnes.

Cette étude, menée depuis mars et qui se poursuivra jusqu’au printemps, a couvert les zones de desserte de 15 usines de traitement des eaux usées.

Statistique Canada souligne que les marges d’erreur demeurent importantes et qu’il existe des disparités dans les résultats d’un mois à l’autre.

Statistique Canada en est encore à étudier les avantages et les limites de l'utilisation de l'épidémiologie fondée sur les eaux usées pour produire des statistiques sur la consommation de drogues. Les essais et les résultats subséquents permettront à l'organisme de mieux évaluer la faisabilité à long terme de l'utilisation des eaux usées comme source officielle de données, peut-on lire sur son site Internet.

Pour l’organisme fédéral, il demeure difficile d’obtenir un portrait fidèle de la consommation de cannabis au pays à cause de la stigmatisation associée à la consommation de cannabis et la réticence à divulguer les achats effectués auprès de fournisseurs non réglementés.

L’analyse des eaux usées est une méthode utilisée en Europe depuis 2007 afin de mesurer la consommation de différentes drogues dans les grandes villes.

Avec les informations de La Presse canadienne

Cannabis

Société