•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une exposition pour une bonne cause au pavillon Argyll

Une exposition de peintures réalisées par une ancienne résidente est en cours jusqu'à lundi au pavillon Argyll de Sherbrooke. Tous les profits iront à la Fondation Vitae. On aperçoit ici l'un des tableaux vendus et d'autres tableaux toujours à vendre.
Une exposition de peintures réalisées par une ancienne résidente est en cours jusqu'à lundi au pavillon Argyll de Sherbrooke. Tous les profits iront à la Fondation Vitae. Photo: Radio-Canada / Christine Bureau
Radio-Canada

Une exposition pour le moins particulière se tient jusqu'à lundi entre les murs du Pavillon Argyll à Sherbrooke. Les œuvres d'une ex-résidente ont été mises en vente pour financer les concerts qui s'y donnent toutes les deux semaines.

C’est la famille de De Lourdes Dion-Marcoux qui en a eu l’idée. Ses trois filles dont Brigitte Marcoux, journaliste à Radio-Canada Estrie, ont choisi de vendre les œuvres de leur mère, décédée l’an dernier. Déjà dimanche après-midi, 2000 $ avaient été amassés.

L'argent amassé jusqu’ici nous permettra de payer au moins deux ans de concerts pour les résidents, souligne la directrice générale de la Fondation Vitae, Brigitte Lambert. Cette dernière assure que la musique est parmi les activités qui apportent le plus de réconfort.

Ça fait le bonheur des résidents de pouvoir se plonger dans cette musique-là, qui est souvent une musique d’autrefois. Ça leur rappelle d’excellents souvenirs.

Brigitte Lambert, directrice générale de la Fondation Vitae

C’est la famille Marcoux qui a lancé cette tradition. Alors que leur mère vivait au Pavillon Argyll, elle a décidé d’inviter Sœur Edna à donner des concerts.

Chaque fois, la musique attirait plusieurs résidents et leurs proches. Après le décès de Mme Dion-Marcoux, la famille a choisi de continuer à offrir ces concerts.

Soeur Edna lors de l'un de ses concerts de piano offert au pavillon Argyll. Elle est accompagné d'un joueur d'accordéon. Soeur Edna lors de l'un de ses concerts de piano offert au pavillon Argyll. Photo : Famille Marcoux

La vente des œuvres permettra à la Fondation de prendre la relève, surtout dans un contexte où l’offre de loisirs est passée elle aussi par les compressions.

C’est sûr qu’il y a eu des coupures, mais ceci dit il y a toute une équipe de loisirs et on amène les gens l’été au chalet Bombardier sur le bord du lac Magog. Il y a du bingo, des devinettes, etc., explique Mme Lambert à propos des activités offertes par le CIUSSS de l’Estrie – CHUS.

La Fondation Vitae, pour sa part, s’occupe davantage de financer les activités qui font appel à des gens de l’extérieur, qu’il s’agisse de concerts ou de zoothérapie.

Je pense que chacun fait vraiment le maximum qu’il peut, même s’il y a toujours place à l’amélioration, note-t-elle, soulignant qu’il pourrait y avoir par exemple davantage de « diversité » dans le choix des activités.

L’exposition et la vente de tableaux se poursuivent lundi de 11 h à 16 h.

Estrie

Santé