•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Postes Canada : des manifestants dénoncent le retour forcé au travail

Des dizaines de manifestants à Calgary brandissent des pancartes qui dénoncent le retour au travail forcé des employés de Postes Canada

Une manifestation à Calgary contre le retour au travail forcés des employés de Postes Canada

Photo : Radio-Canada / Helen Pike

Radio-Canada

Des centaines de manifestants à Calgary et Edmonton ont dénoncé samedi le gouvernement fédéral qui a obligé les grévistes de Postes Canada à retourner au travail.

À l’approche des fêtes de fin d’année, les députés et puis les sénateurs ont adopté un projet de loi visant à arrêter les grèves tournantes qui duraient depuis six semaines au pays.

« Ce n’est pas une attaque seulement contre les postiers, mais également une attaque contre tous les travailleurs », a décrié une manifestante, Aileen Runstedle, en faisant référence à la loi spéciale rentrée en vigueur mardi.

Le Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes (STTP) avait lancé ses grèves pour de meilleurs salaires, une sécurité de l’emploi et une réduction des accidents au travail.

« Les syndicats se sont longtemps battus pour avoir le droit de faire grève, estime le président de l’Association pour les sciences de la santé en Alberta, Michael Parker. Cette action du gouvernement fédéral pour retirer ce droit par l’entremise d’une législation est injuste ».

Le STTP entend casser la décision d’Ottawa par tous les moyens légaux.

Alberta

Emploi