•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Incendie au restaurant Sagamité de Wendake

Un incendie s'est déclaré au restaurant Sagamité, situé au centre-ville de Wendake.

Une soixantaine de pompiers ont combattu les flammes.

Photo : Radio-Canada / Nahila Bendali

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Un incendie s'est déclaré la nuit dernière au restaurant Sagamité de Wendake, un établissement qui fait la fierté de la communauté huronne-wendate.

Les pompiers ont été appelés sur les lieux vers 5 h. Sur place, ils ont constaté que les flammes se propageaient rapidement au bâtiment situé au 10, boulevard Bastien.

« On est très rapidement monté en quatrième alarme », mentionne le porte-parole du Service de protection contre l'incendie de la Ville de Québec, Bill Noonan.

Les pompiers ont dû battre en retraite et se protéger contre un possible effondrement de la toiture.

« Les dommages au niveau du bâtiment vont être importants en raison du feu et de l’eau », ajoute le porte-parole.

Ouvert depuis 1999, le restaurant Sagamité est situé au centre-ville de Wendake et met en valeur la gastronomie autochtone.

« C’est la seule institution de très haute qualité typiquement Première Nation dans la province de Québec », souligne le grand chef de la nation huronne-wendate, Konrad Sioui.

« C’est un de nos joyaux en matière de développement économique et en création d’emplois. »

— Une citation de  Konrad Sioui, grand chef de la nation huronne-wendate

De son côté, le propriétaire du restaurant, Steeve Wadohandik Gros-Louis, a annoncé que le restaurant allait certainement rouvrir.

« Depuis 20 ans, les gens se rassemblent et viennent chez nous. Ils sont toujours les bienvenus et ils vont l’être encore. Ne pensez pas qu’on est morts. »

Heureusement, personne n'a été blessé dans l'incendie, dont on ignore toujours la cause.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !