•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Îles-de-la-Madeleine : pas d'échéancier pour le remplacement des câbles sous-marins

Le reportage de Michel-Félix Tremblay
Radio-Canada

Arrivée samedi après-midi aux Îles-de-la-Madeleine, la vice-première ministre et ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault, a indiqué qu'un lien satellite pourrait y être installé en soirée. Elle n'a toutefois pas présenté d'échéancier pour remplacer les câbles de fibre optique sous-marins.

La ministre Guilbault a rencontré les autorités municipales et a tenu un point de presse en milieu d'après-midi, samedi.

J'ai signé hier l'arrêté ministériel qui permet la mise en oeuvre du programme général d'aide financière pour les sinistrés, a-t-elle annoncé.

Elle a également confirmé qu'un lien satellite pourrait être en fonction dès samedi soir pour assurer les télécommunications entre l'archipel et le continent, dans l'éventualité où le seul câble de fibre optique toujours en fonction devait être endommagé.

On anticipe une autre tempête lundi, a souligné la ministre.

La ministre Guilbault est arrivée aux Îles-de-la-MadeleineLa ministre Guilbault est arrivée aux Îles-de-la-Madeleine Photo : Radio-Canada / Simon Turcotte

Par ailleurs, s'il est maintenant confirmé que l'un de ces deux câbles sous-marins a été sectionné à 27 km au large des Îles, les autorités ignorent toujours pourquoi le second câble a cessé de fonctionner pendant de longues heures jeudi.

On a eu une fois de plus la démonstration que les infrastructures de communications ici sont très fragiles.

Geneviève Guilbault, ministre de la Sécurité publique du Québec

La ministre Guilbault a assuré que son gouvernement cherchera des solutions pour éviter une autre panne de télécommunications comme celle qui a coupé les Îles-de-la-Madeleine du reste du monde jeudi.

Hydro-Québec à pied d'œuvre

Une dizaine de travailleurs d'Hydro-Québec et cinq camions sont par ailleurs arrivés vendredi soir par bateau. Ces renforts doublent le nombre de camions avec nacelle dans l'archipel.

En tout, 23 équipes de monteurs de lignes s'activent en ce moment sur le territoire des Îles-de-la-Madeleine.

Samedi soir, il ne restait plus qu'une centaine de clients privés d'électricité.

Beaucoup de travail est à faire aux Îles-de-la-Madeleine.Beaucoup de travail est à faire aux Îles-de-la-Madeleine. Photo : Radio-Canada / Bruno Lelièvre

Dans la nuit de vendredi à samedi, des employés de la société d'État ont notamment planté des poteaux. Hydro-Québec prévoyait ainsi rétablir le courant chez plusieurs autres centaines de clients samedi avant-midi grâce à ce travail.

La nuit dernière, on a concentré les efforts sur le plantage de poteaux pour que ce matin, quand les monteurs arrivent, qu'ils aient à faire le transfert et mettre les fils dans les poteaux pour que ça aille plus vite.

Claudine Bouchard, vice-présidente, réseau de distribution, Hydro-Québec
Elle répond aux questions d'un journaliste. Derrière elle, plusieurs camions d'Hydro-Québec sont stationnés.Claudine Bouchard, vice-présidente, réseau de distribution, Hydro-Québec Photo : Radio-Canada

On s'organise quand même bien. J'ai une génératrice avec une fournaise au mazout. J'ai du chauffage. Je peux m'organiser pour manger. J'ai la douche.

Bernard Richard, sinistré
Il répond aux questions d'un journaliste dans un stationnement.Bernard Richard vit aux Îles-de-la-Madeleine. Photo : Radio-Canada

Avec les informations d'Olivier Bachand et de Michel-Félix Tremblay

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Télécommunications