•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

15 concerts pour s’éclater au temps des Fêtes

De nombreux musiciens sont sur la scène.

Les Cowboys Fringants sur scène avec l'Orchestre symphonique de Montréal

Photo : Antoine Saito

Philippe Rezzonico

Le retour du mois de décembre est synonyme de concerts et de spectacles thématiques axés sur la magie de Noël ainsi que l'esprit du temps des Fêtes, et 2018 n'échappera pas à cette tendance immuable qui revient aussi régulièrement que les chutes de neige (trop hâtives cette année).

Donc, que va-t-on voir en décembre, seul, en couple ou en famille? Voici 15 suggestions, dont le spectre musical va de la chanson de Noël nappée d’orchestrations symphoniques au conte en passant par le folk, la musique trad, la pop, le métal et les virées du réveillon du jour de l’An.

Prudence sur les routes pour tous, mais dites-vous que la modération n’a pas sa place en musique. On n’en a jamais assez... surtout au temps des Fêtes.


Noël symphonique, Maison symphonique de Montréal (le 1er décembre) : la production Noël symphonique, qui revient pour une troisième année, est première en lice avec des artistes issus de la pop, du folk, du rock et du monde de l’humour – Roch Voisine, Marie-Ève Janvier, Patrick Norman, Nathalie Lord, Christopher Hall, Brigitte M, Jonas et Jean-Pierre Ferland –, sans oublier ceux d’allégeance classique (Orchestre symphonique de Longueuil, Les Petits chanteurs de Laval), tous réunis pour présenter le meilleur des mélodies des Fêtes. Un soir seulement.


Noël, une tradition en chanson, salle Albert-Rousseau (le 2 décembre), à Québec : Emilie Claire-Barlow, Johanne Blouin, Yves Lambert, Michel Louvain, Renée Martel, Michaël, David Thibault et Annie Villeneuve font partie de la deuxième cuvée de ce spectacle de Noël qui sera présenté dans près d’une vingtaine de villes du Québec du 1er (salle Léo-Paul-Therrien, à Drummondville) au 23 décembre (salle André-Mathieu, à Laval). Mise en scène de Joël Legendre et direction musicale de Jacques Roy.

Aussi présenté à Brossard (le 4 décembre à L’Étoile Banque Nationale), à Sherbrooke (le 14 décembre à la salle Maurice-O’Bready) et à Trois-Rivières (le 20 décembre à la salle J.-Antonio-Thompson). Consultez l’horaire (Nouvelle fenêtre).


Les Cowboys Fringants avec l’OSQ et l’OSM, Grand Théâtre de Québec (les 4 et 5 décembre) et Maison symphonique de Montréal (les 19 et 20 décembre) : excellent moment que le temps des Fêtes pour présenter des supplémentaires du spectacle des Cowboys Fringants avec orchestre. Un programme double, avec l’Orchestre symphonique de Québec (OSQ) et le chef Simon Gagné au Grand Théâtre de Québec, et deux supplémentaires avec l’Orchestre symphonique de Montréal (OSM). Le résultat : des chansons modernes empreintes d’une sonorité folk avec un orchestre classique. Toutes les traditions sont ainsi respectées.


Corteo, Centre Vidéotron (du 6 au 9 décembre), à Québec, et Centre Bell (du 19 au 30 décembre), à Montréal : la plus récente production en aréna du Cirque du Soleil fait escale au Québec durant le mois de décembre. Présentée sous chapiteau à Montréal à ses débuts, en 2005, Corteo (cortège, en italien) a depuis été présentée dans 64 villes réparties dans 19 pays. Plus de 50 acrobates musiciens, chanteurs et acteurs composent la troupe qui donne vie à ce spectacle familial écrit et mis en scène par Daniele Finzi Pasca.

Des artisans du Cirque du Soleil en répétition du spectacle « Corteo »

Le Cirque du Soleil s'est installé au Colisée Pepsi pour adapter le spectacle « Corteo »

Photo : Radio-Canada


L’OSM et Fred Pellerin, Maison symphonique de Montréal (du 12 au 15 décembre) : le temps des Fêtes est aussi celui des contes, et à ce petit jeu, Fred Pellerin est devenu un maître du genre. Il nous propose un nouveau récit, Les jours de la semelle, accompagné par l’Orchestre symphonique de Montréal (OSM) que dirige Kent Nagano.


David Myles, salle Bourgie du Musée des beaux-arts de Montréal (le 13 décembre) : le Canadien originaire du Nouveau-Brunswick David Myles, qui a lancé cette année son premier disque (Le grand départ) dans la langue de Félix Leclerc, revient à Montréal pour nous présenter son concert de Noël, lequel repose sur les compositions de son disque It’s Christmas (paru il y a quatre ans).


Casse-Noisette, salle Wilfrid-Pelletier (du 13 au 30 décembre), à Montréal : Clara, son prince charmant, la fée Dragée, le roi Bonbon et tous les personnages colorés de Casse-Noisette sont de retour pour une 55e année à la Place des Arts. Seize représentations en 12 jours sont prévues pour le conte d’Hoffman enjolivé durant des décennies par le maître de ballet et chorégraphe Fernand Nault, qui a mis sur pied le spectacle dès 1964. Le tout premier de ma vie, vu à l’âge de 7 ans, en 1969… Un classique, dans tous les sens du terme.

Une scène de « Casse-Noisette »

Une scène de « Casse-Noisette »

Photo : Veronyc Vachon


Décembre, Théâtre Maisonneuve (du 13 au 30 décembre), à Montréal : Marc Hervieux est de retour au sein de cette comédie musicale du temps des Fêtes signée Québec Issime, qui propose 12 tableaux féériques sous le sapin de Noël d’un village traditionnel.


B.A.R.F., Le National (le 15 décembre), à Montréal : avez-vous déjà entendu le cantique Minuit, chrétiens en version « métal »? C’est l’occasion ou jamais lors de cette soirée de lancement du plus récent disque du groupe B.A.R.F., prévue à l’occasion de la onzième Grande Guignolée Underground. Au menu, les nouvelles compositions de Mantra, incluant Fade Out, écrite par Mononc’ Serge pour B.A.R.F., et probablement Le p’tit bonheur – là aussi en mouture métalloïde –, que Marc Vaillancourt, le chanteur du groupe, a créée avec Groovy Aardvark en 1996. Bonne musique et bonne cause.


Karkwatson, MTelus (les 16 et 17 décembre), à Montréal, et Centre Vidéotron (le 18 décembre), à Québec : ça n’a rien à voir avec la musique de Noël, mais ça, c’est un vrai cadeau de Noël! Dix ans après leurs premiers spectacles ensemble, Karkwa et Patrick Watson reprennent du service à Montréal et à Québec, après avoir renoué au Festival de musique émergente l’été dernier. Trois soirées envoûtantes avec deux groupes phares de la scène alternative des années 2000.

Photo noir et blance : Patrick Watson et Karkwa lors du Festival de musiques émergentes 2018.

Patrick Watson et Karkwa lors du Festival de musiques émergentes 2018.

Photo : FME


Le Messie, Maison symphonique de Montréal (le 18 décembre) : s’il est une œuvre classique qui résume à elle seule l’esprit de Noël et ses fondements, nul doute que Le Messie, de Handel, est toute désignée. L’Orchestre symphonique de Montréal, sous la direction du chef Paul McCreesh, renoue avec la tradition en présentant cet incontournable de la saison.


Rufus et Martha Wainwright, MTelus (les 21 et 22 décembre), à Montréal : durant des années, Kate McGarrigle était la chef de file des spectacles du temps des Fêtes du clan McGarrigle-Wainwright. Ce sont désormais Rufus et Martha qui s’acquittent de cette tâche. Pour le programme double de cette année, Noël Nights en famille, les enfants de Kate seront accompagnés de leur tante Anna ainsi que de Michel Rivard, d’Ariane Moffatt, de Patrick Watson, d’Elisapie, de Safia Nolin et de Tire le Coyote. Tous les profits de ces concerts seront versés au Fonds Kate McGarrigle.

Rufus Wainwright et sa soeur, Martha

Rufus Wainwright et sa soeur, Martha

Photo : PHOTO COURTOISIE FIJM/Dennis Alix


La veillée de l’avant-veille, Club Soda (le 30 décembre), à Montréal : pour une 22e année, les membres du collectif Le Vent du Nord proposent l’incontournable Veillée de l’avant-veille. Pour l’occasion, le groupe sera accompagné du trio De Temps Antan, des membres du Cirque Alfonse (qui offriront deux numéros inédits) et du calleur-gigueur Érick Tartre. Le party de musique trad le plus rock en ville.


2Frères, Place Bell (le 31 décembre), à Laval : Érik et Sonny Caouette vous invitent à leur Party de famille pour conclure l’année 2018. Et qui dit soirée familiale dit invités : Guylaine Tanguay, Les Denis Drolet, Amé, Laurence Jalbert, Olivier Martineau et David Jalbert ont tous confirmé leur présence, et Paul Piché se joindra au groupe.


Le party des Fêtes à Lapointe, Centre Vidéotron (le 31 décembre), à Québec : on a cessé de compter le nombre de fois qu’Éric Lapointe a présenté son party des Fêtes au Métropolis. Cette année, il sera à Québec avec Travis Cormier et Ludovick Bourgeois, sans oublier son frère, Hugo Lapointe. Même énergie festive prévue au programme.

Éric Lapointe, lors du spectacle de la Fête nationale du Québec sur les plaines d'Abraham

Éric Lapointe fait partie de la centaine d'artistes au menu de la Fête nationale du Québec sur les plaines d'Abraham

Photo : Facebook / Fête nationale du Québec/Victor Diaz Lamich

Musique

Arts