•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Débat « idéologique » entre QS et la CAQ sur le troisième lien

Le pont de l’île d’Orléans photographié en hiver.

Le gouvernement Legault souhaite raccorder le troisième lien au futur pont de l’île d’Orléans.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Québec solidaire accuse le gouvernement Legault de n'avoir aucun argument scientifique à avancer pour justifier la construction d'un troisième lien. De son côté, le ministre des Transports, François Bonnardel, reproche à la formation de gauche de s'opposer au projet par pure idéologie.

Un texte de Louis Gagné

Le troisième lien a fait l’objet d’un échange animé au Salon bleu, vendredi, entre M. Bonnardel et le député solidaire de Jean-Lesage, Sol Zanetti.

Ce dernier a soutenu que la construction de l’infrastructure viendrait annuler les gains en fluidité du transport engendrés par le futur tramway de Québec.

Il a mis au défi le ministre des Transports de lui nommer des experts en urbanisme qui appuient son « projet colossal ».

« Le ministre des Transports n’est pas capable d'avancer un seul avantage au gaspillage de fonds publics que représentera le troisième lien. Il semble aussi préférer les opinions non fondées à la rigueur et la science », a lancé Sol Zanetti lors de la période des questions.

Quel est l’avantage […] de dépenser 3,5 G$ sur projet de transport collectif et […] plus de 4 G$ pour un troisième lien, 2 projets dont les effets vont s'annuler?

Sol Zanetti, député, Québec solidaire, Jean-Lesage

« On va livrer la marchandise »

François Bonnardel a rappelé que la population avait confié « un mandat fort » à son parti lors de l’élection du 1er octobre.

Le ministre des Transports a réitéré que son gouvernement allait « livrer la marchandise » et qu’un « premier coup de pelle » serait donné d’ici 2022.

On a eu une promesse, on va la représenter, on va la livrer.[…] Soyez résignés, parce qu’il y en aura un, troisième lien.

François Bonnardel, ministre des Transports

Il soutient que l’opposition de Sol Zanetti au projet de troisième lien routier au-dessus du fleuve Saint-Laurent est essentiellement idéologique.

« Le député de Jean-Lesage a dit une chose : "Le troisième lien, peu importe s'il passe seulement du transport en commun, par idéologie je n’en veux pas ." […] Ça, c'est son idéologie. C'est un parti et un député anti-automobilistes », a asséné le ministre des Transports.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Québec

Politique provinciale