•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Compressions du gouvernement Ford : l'Union des artistes soutient les Franco-Ontariens

La comédienne regarde la personne qui fait l'entrevue.
La présidente de l'UDA Sophie Prégent Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Les Franco-Ontariens reçoivent un autre appui. L'Union des artistes (UDA), qui représente les artistes œuvrant en français dans tout le Canada, appuie les francophones de l'Ontario touchés par les compressions du gouvernement de Doug Ford, ainsi que tous les francophones canadiens.

L'UDA s'inquiète de ces compressions, qui, selon elle, menacent directement la culture et les droits linguistiques des Franco-Ontariens.

Dans un communiqué, Sophie Prégent, présidente de l'UDA, se dit préoccupée par ce qui se passe en Ontario, pour tous les francophones de façon générale et pour les artistes travaillant en français en particulier. « Il y a une importante scène francophone en Ontario, et elle est menacée. Nous sommes solidaires des Franco-Ontariens, et ils peuvent être assurés de notre soutien dans leur combat pour leurs droits linguistiques et la culture francophone. L'UDA est le plus important syndicat du secteur culturel, qui représente les artistes francophones de tout le Canada. Nous suivrons donc le dossier de près. »

Il y a deux semaines, le gouvernement Ford a annoncé l'abolition du Commissariat aux services en français et l'annulation du financement de l'Université de l'Ontario français. De plus, la semaine dernière, le gouvernement annulait une subvention de 2,9 millions de dollars promise par le gouvernement précédent à La Nouvelle Scène, le centre de théâtre francophone d'Ottawa. La Nouvelle Scène est un lieu de création et de diffusion du théâtre francophone qui abrite quatre compagnies, le Théâtre du Trillium, la Vieille 17, le Théâtre la Catapulte et Vox Théâtre.

« La suspension de la création d'une université francophone aura un impact sur la capacité d'unifier la communauté francophone et de protéger la langue française et la culture franco-ontarienne », ajoute l'UDA dans son communiqué.

Par ailleurs, cette semaine, on apprenait que la Tournée Québec Cinéma était en péril en Ontario. L'organisme a appris l'annulation du financement par l'Office des affaires francophones de l'Ontario des représentations prévues à Ottawa et à Toronto. L'UDA se dit inquiète de cette autre compression.

Arts