•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le gouvernement Legault veut venir en aide aux médias

Des journaux sur une table

La ministre de la Culture, Nathalie Roy, veut un portrait plus juste de la crise qui secoue les entreprises médiatiques.

Photo : iStock / iStock

Radio-Canada

Radio-Canada a appris que le gouvernement Legault souhaite tenir une commission parlementaire sur l'avenir de l'information au Québec. La ministre de la Culture et des Communications, Nathalie Roy, annoncera aujourd'hui qu'elle désire obtenir un portrait plus juste de la crise qui secoue les entreprises médiatiques, un engagement électoral de la CAQ.

Un texte de Véronique Prince, correspondante parlementaire à Québec

Mme Roy appelle les intervenants du milieu médiatique à participer à cette consultation visant à mieux définir leurs difficultés et leurs besoins. Un document interne du cabinet de la ministre révèle que 25 % des hebdos régionaux ont disparu en huit ans : 143 ont été publiés en 2017, comparativement à 168 en 2015 et 200 en 2010. De 2008 à 2016, les revenus des éditeurs de journaux au Québec ont diminué de 38 %.

En 2001, l’Assemblée nationale avait étudié la question de la concentration de la presse au Québec. Dix-sept ans plus tard, la réalité des médias, dont les revenus publicitaires sont grugés par Facebook et Google, intéresserait davantage la ministre Roy. En plus des mesures de soutien aux entreprises médiatiques, les fausses nouvelles, le statut professionnel des journalistes, les droits d’auteur et le rôle du Conseil de presse du Québec pourraient faire partie des discussions.

Des recommandations seraient émises au terme de la commission parlementaire pour permettre au gouvernement d'établir des mesures ciblées pour aider la presse régionale et nationale. Les médias radiophoniques et télévisuels seraient aussi visés par l’exercice et pas seulement la presse écrite.

Il y a un an, presque jour pour jour, l’ancienne ministre de la Culture et des Communications Marie Montpetit annonçait une aide de 36,4 millions de dollars sur cinq ans pour soutenir la presse d’information. Cet investissement comprenait un programme d’aide à la transformation numérique. Le gouvernement Legault veut effectuer un suivi à ce programme et vérifier son efficacité.

« La protection du droit à l’information des Québécois est une priorité pour notre gouvernement. Face aux mesures fragmentées et insuffisantes mises en place par l’ancien gouvernement libéral, le nouveau gouvernement du Québec a décidé d’agir afin d’avoir une vision d’ensemble de la réalité de l’information locale et régionale partout au Québec et pour trouver, en collaboration avec les divers intervenants du milieu, des solutions qui viendront répondre convenablement aux transformations profondes que vit actuellement ce secteur », indique Brigitte Roussy, l’attachée de presse de la ministre.

Politique provinciale

Politique