•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le projet Hardrock de Greenstone Gold Mines progresse

Une maquette d'une mine.

Si le projet est approuvé par les gouvernements fédéral et provincial, la mine à ciel ouvert Hardrock sera construite tout près du secteur de Geraldton, dans le territoire de la municipalité de Greenstone.

Photo : Radio-Canada / Miguel Lachance

Radio-Canada

La compagnie minière a présenté jeudi soir à Thunder Bay une mise à jour de son projet de mine d'or dans la municipalité de Greenstone.

Un texte de Miguel Lachance

La compagnie a indiqué qu’elle recevra une réponse du gouvernement fédéral concernant l’évaluation environnementale vers la mi-décembre.

Celle du ministère ontarien de l’Environnement, de la Protection de la nature et des Parcs est quant à elle attendue à la fin janvier.

Un chevalement de mine sur le site de la future mine de Greestone Gold.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le site du projet de mine d'or de la minière Greenstone Gold dans le Nord-Ouest de l'Ontario.

Photo : Radio-Canada / Francis Bouchard

Greenstone Gold Mines (GGM) commencera cet hiver le processus de demande des permis, qui peut durer jusqu’à 12 mois.

Selon la compagnie, une grande partie du travail préliminaire a déjà été effectué et les plans d’ingénierie sont presque prêts.

Le directeur d'usine, David Newhook, a aussi rappelé la signature d'une entente avec la Première Nation de Longlac 58, conclue en mai.

Selon David Morgan, le directeur financier de GGM, le projet génère beaucoup d’intérêt de la part des banques.

Le début de la construction de la mine est prévu vers le milieu de 2020.

Les récentes avancées du projet sont bien accueillies par le maire de Greenstone, Rénald Beaulieu.

Après toutes ces années, les progrès qu’on a entendus ce soir, c’est très encourageant, a déclaré le maire Beaulieu après la présentation.

M. Beaulieu a souligné le niveau de préparation de la compagnie. Lorsqu'il sera approuvé, dit-il, on peut voir que le projet va probablement avancer plus vite.

Le projet en chiffres

  • Le site minier a déjà été exploité entre les années 1930 et 1970
  • Durée de vie de 15 ans
  • Extraction d'un total de 4,2 millions d’onces d’or
  • Traitement de 27 000 tonnes de minerai par jour
  • 800 emplois à Greenstone et 1300 ailleurs dans la région pour la construction
  • Environ 500 emplois pendant la phase d'exploitation
  • Réduction d’environ 6 % du taux de chômage à Greenstone, une municipalité de 4600 habitants

Quelques inquiétudes

Un propriétaire de chalet à Geralton, présent lors de la rencontre, a demandé ce que la compagnie fera si des propriétés perdent de la valeur en raison du bruit et de la poussière causés par la mine.

Nous allons continuer à collaborer avec la communauté et si des effets négatifs sont ressentis nous allons travailler avec les propriétaires en temps et lieu, a répondu Dina Quenneville, la directrice des relations avec la communauté.

Elle a également rassuré le citoyen en affirmant que le nouveau tracé de la route 11 ne perturberait pas une zone de pêche près de son chalet.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nord de l'Ontario

Métaux et minerais