•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Moncton et Fredericton reçoivent de l’aide financière pour des refuges pour sans-abri

Les mains de deux hommes tenant un gobelet de café chaud

Il y aurait environ 120 sans-abri à Moncton, selon des organismes communautaires.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Les villes de Moncton et de Fredericton vont recevoir respectivement 106 000 $ et 82 000 $ du gouvernement provincial pour ouvrir un refuge pour sans-abri.

L’annonce survient après que la Ville de Moncton a demandé une aide d’urgence de la province dans les dernières semaines pour lutter contre l’itinérance, à l’aube de la saison hivernale.

C’est la ministre du Développement social, Dorothy Shephard, qui en a fait l’annonce jeudi. Moncton avait toutefois demandé une aide de 400 000 $ le 16 novembre dernier.

Les deux refuges existants à Moncton ne sont pas en mesure d’accueillir davantage de sans-abri et les organismes communautaires estiment qu’environ 120 personnes vivent dans la rue.

Le nouveau refuge de Moncton, qui sera situé dans l’ancienne caserne de pompiers sur le boulevard Assomption, sera ouvert en soirée et la nuit, de 16 h à 8 h, et un centre de réchauffement sera ouvert le jour.

La clinique Salvus et le centre YMCA ReConnect s’occuperont de la gestion de l’établissement.

Le refuge ne servira pas de nourriture et les itinérants devront donc se tourner vers l’organisme Humanity Project pour manger.

Un autre refuge en parallèle

La semaine dernière, Charles Burrell, le fondateur de Humanity Project, a annoncé vouloir transformer la salle à manger de son organisme en refuge de nuit pour sans-abri.

Il a d’ailleurs reçu des dons pour réaliser son projet, dont un conteneur de 12 mètres (40 pieds) rempli de sacs de couchage.

M. Burrell a aussi dit qu’il ne trouvait pas que l’emplacement choisi par la Ville de Moncton pour un nouveau refuge soit idéal, car selon lui, l’endroit ne peut pas accueillir une centaine de personnes.

Le refuge de M. Burrell pourra accueillir environ 80 personnes.

Avec les informations de CBC

Nouveau-Brunswick

Société