•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des parents francophiles souhaitent se rapprocher des leaders francophones du pays

Des élèves en immersion française

L'organisme Canadian Parents for French souhaite se joindre au Forum des leaders de la Fédération des communautés francophones et acadienne du Canada.

Photo : Canadian Parents for french

Radio-Canada

L'organisme Canadian Parents for French (CPF) souhaite devenir membre du Forum des leaders de la Fédération des communautés francophones et acadienne du Canada (FCFA). Il dit notamment vouloir rapprocher les francophiles et les personnes bilingues au monde de la francophonie.

Un texte de Yessica Chavez

Canadian Parents for French, qui milite pour l’enseignement du français comme langue seconde, a présenté sa demande d’adhésion le 28 septembre.

Le directeur des communications de la FCFA, Serge Quinty, affirme que la demande est présentement à l'étude. Il ajoute que les décisions concernant des demandes d’adhésion doivent être prises à l’unanimité.

Les 46 membres du Forum des leaders ont donc demandé plus de temps afin d’étudier la candidature de CPF.

La directrice générale nationale de l'organisme, Nicole Thibault, ne s’inquiète pas du délai dans le traitement de la demande d’adhésion. « Je comprends que les candidatures doivent être analysées. Je comprends aussi que si jamais notre candidature est refusée, ce sera pour des raisons très valables », dit-elle.

Par ailleurs, la directrice n'a pas souhaité se prononcer sur l'accueil que pourraient réserver les organismes militant pour l'éducation en français en milieu minoritaire à la candidature de son organisme.

Si la candidature de Canadian Parents for French est acceptée, c’est Nicole Thibault qui siégera au Forum. Toutes les discussions au sein de celui-ci se déroulent en français.

Précisons que même si plusieurs membres de CPF parlent la langue de Molière, l'organisme fonctionne majoritairement en anglais.

Forum des leaders

Le Forum des leaders ne dirige pas la FCFA. Il s’agit plutôt d’une table de concertation réunissant 46 membres.

Parmi ceux-ci, douze sont des associations qui représentent les francophones des provinces et territoires. Les autres sont des organismes nationaux qui oeuvrent dans des domaines particuliers, comme la jeunesse, la culture et l’éducation.

Ils se réunissent deux à trois fois par année afin de discuter des principaux enjeux auxquels fait face la francophonie.

Perspective additionnelle

Pour le président de l’Assemblée communautaire fransaskoise (ACF), Denis Simard, la candidature de cette organisation nationale au Forum des leaders est une manifestation de l’esprit d’inclusion de la communauté francophone.

« Avoir un groupe qui nous arrive avec une perspective unique, différente, qui représente une communauté qui n’est pas nécessairement notre communauté traditionnelle contribue absolument à l’élargissement de notre conversation sur comment on veut faire les choses et quelles sont les stratégies nationales qu’on veut mettre en place », ajoute Denis Simard.

Il prévient toutefois qu’il faudra garder en tête la différence entre les situations vécues par les francophones en comparaison avec celle des francophiles, ainsi que des objectifs respectifs des deux groupes.

« La communauté fransaskoise n’est pas en train de vouloir développer des écoles d’immersion. Ce n’est pas quelque chose que la communauté a déjà fait. Mais de dire qu’on va rassembler toutes les personnes qui parlent français pour qu’elles se sentent incluses dans la communauté, ça c’est notre devoir », déclare le président de l’ACF, un organisme qui fait partie du Forum.

Pour sa part, le Conseil des écoles fransaskoises, la division scolaire francophone en Saskatchewan, n’a pas souhaité commenter la demande d’adhésion de Canadian Parents for French au Forum des leaders de la FCFA. Le conseil ne fait pas partie du Forum.

Saskatchewan

Francophonie