•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des militaires américains porteront des Hololens au combat

Une photo montrant un homme portant un masque de réalité mixte Hololens, qui ressemble à de grosses lunettes de ski, et un casque d'écoute.
Le masque de réalité mixte Hololens de Microsoft est l'une des technologies les plus innovantes des dernières années. Photo: Reuters / Lucas Jackson
Radio-Canada

Le casque de réalité augmentée Hololens de Microsoft a trouvé une nouvelle adepte : l'armée américaine. Certains de ses militaires déployés en zone de guerre porteront bientôt une version modifiée de l'appareil pour les assister dans leurs missions.

L’Hololens est constitué d’une sorte de casque transparent qui permet d’afficher des informations et des images en temps réel dans le champ de vision de son utilisateur. Les images projetées par l’appareil ressemblent à des hologrammes et sont donc superposées au monde réel.

Les casques qui seront utilisés par les militaires auront été modifiés au préalable par Microsoft pour inclure des modes vision nocturne et vision thermique. Les Hololens militaires devront aussi être capables de mesurer certains signes vitaux, dont la respiration, de déceler les signes d’une commotion cérébrale et d'offrir une protection auditive.

Une première mondiale

Ce sera la première fois que l’Hololens sera utilisé en situation de combat réel. L’appareil avait été utilisé auparavant pendant l’entraînement des troupes américaines et israéliennes.

L’armée américaine estime que l’Hololens « augmentera la létalité en améliorant la capacité de détecter [des menaces], en plus de pouvoir prendre des décisions et d’engager le combat plus rapidement que l’ennemi », a indiqué le gouvernement.

Quelque 2500 casques doivent être livrés en deux ans. À terme, l’armée américaine pourrait commander jusqu’à 100 000 Hololens à Microsoft, un contrat d’une valeur de 480 millions de dollars américains.

Magic Leap, un concurrent de l’Hololens affilié à Google, s’était aussi montré intéressé à obtenir ce contrat, mais n’a finalement pas été retenu.

Le calme avant la tempête?

Si le contrat entre Microsoft et le gouvernement américain est une bonne nouvelle pour les investisseurs, il pourrait toutefois constituer une pomme de discorde entre l’entreprise et ses employés.

D’autres contrats du genre ont causé beaucoup de remous ces derniers mois dans le secteur des technologies. Microsoft a notamment dû défendre une entente (Nouvelle fenêtre) avec les services frontaliers américains pour un système de reconnaissance faciale, en pleine crise des migrants séparés de leurs enfants. Sa candidature pour un appel d’offres du Pentagone en services d’infonuagiques a aussi suscité une controverse au cours des derniers mois.

Amazon et Google ont également subi des pressions de la part de leurs employés et de la population pour mettre fin à des contrats avec les autorités américaines.

Avec les informations de Bloomberg, Techcrunch, et MIT Technology Review

Réalité augmentée

Techno