•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les employés de la SAQ font grève et manifestent

Des centaines de syndiqués de la SAQ manifestent devant l’hôtel du Parlement de Québec.

Des centaines d’employés de la SAQ se sont rassemblés devant l’Assemblée nationale, à Québec.

Photo : Radio-Canada / Jean-François Nadeau

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les employés de succursales et de bureaux de la Société des alcools du Québec (SAQ) tiennent une 10e journée de grève aujourd'hui. Plusieurs centaines de syndiqués ont manifesté à Québec.

Les syndiqués s’étaient donné rendez-vous à 11 h 30 devant le Musée national des beaux-arts de Québec. Le cortège s’est ensuite mis en marche : direction l’Assemblée nationale.

Des travailleurs d’un peu partout au Québec ont fait le voyage jusque dans la capitale en autobus.

Ceux qui habitent dans des régions plus éloignées participent à des activités spéciales locales organisées par leur syndicat.

Toutes les succursales de la SAQ sont fermées pour la journée, à l'exception de celles maintenues ouvertes par des cadres.

Règlement avant Noël?

Les employés de succursales et de bureaux de la SAQ sont sans contrat de travail depuis le 31 mars 2017.

La semaine dernière, le Syndicat des employés de magasins et de bureaux (SEMB) de la SAQ réclamait une rencontre d'urgence avec leur ministre responsable, Éric Girard.

Seule la question salariale reste en suspens dans les négociations qui touchent 5500 employés. Selon la présidente du SEMB, Katia Lelièvre, une entente conclue avant la période des Fêtes est à portée de main.

« On est sur le monétaire. Il manque beaucoup moins que ce que la SAQ va perdre aujourd’hui. Je vous dirais que c’est en bas de 1 % sur 6 ans, ce qui manque pour les salaires », a-t-elle indiqué.

Le 28 septembre dernier, les syndiqués ont voté à 96 % en faveur d'une banque de 18 journées de grève utilisables au moment jugé opportun par le syndicat.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !