•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Oxyder : trois présumés membres d’une organisation criminelle comparaissent à Val-d’Or

Yannyck Simard, Miguel Laliberté et Martin Boucher ont comparu au palais de justice de Val-d’Or mercredi après-midi dans le cadre de l’opération Oxyder.
Yannyck Simard, Miguel Laliberté et Martin Boucher ont comparu au palais de justice de Val-d’Or mercredi après-midi dans le cadre de l’opération Oxyder. Photo: Radio-Canada / Mélanie Picard

Trois personnes arrêtées dans le cadre de l'opération Oxyder ont comparu mercredi après-midi au palais de justice de Val-d'Or.

Un texte de Thomas Deshaies

Il s’agit de Yannyck Simard, Miguel Laliberté et Martin Boucher. Ils sont tous accusés d’avoir commis un acte criminel au profit ou sous la direction d’une organisation criminelle, ainsi que d’avoir participé à une opération de trafic de drogues.

Les présumés contrevenants ont brièvement comparu au palais de justice de Val-d’Or mercredi pour que leur enquête caution pro forma soit fixée au 3 décembre à 14h30.

Ces derniers demeureront incarcérés au moins jusqu’à leur prochaine comparution.

L’avocate de la Couronne a demandé à la juge d’émettre une ordonnance afin que les prévenus ne communiquent pas entre eux durant les procédures judiciaires, ce qui lui a été accordé.

Selon la Sûreté du Québec (SQ), ce sont près de 15 personnes qui ont été arrêtées dans le cadre de cette opération, qui avait pour objectif de démanteler une organisation criminelle qui contrôlerait le trafic de stupéfiants en Abitibi-Témiscamingue et dans le Nord-Est ontarien.

Le mandat d’arrestation pour le district d’Abitibi cible neuf personnes : Martin Boucher (Val-d’Or), Guillaume Fillion Beaumont (Saint-Jean-Sur-Richelieu), Guillaume Langevin (Val-d’Or), Denis Savard (Rouyn-Noranda), Naiian Brière Gauthier (Val-d’Or), Éric Robidoux (Montréal), Yannyck Simard (Amos), Gyslain Guay (Saint-Sauveur) et Miguel Laliberté (Rouyn-Noranda).

Une première version erronée de cet article a été mise en ligne. On pouvait y lire que Louis Martel avait été arrêté et accusé dans le cadre de l'opération policière. Or, M. Martel n'avait aucun lien présumé avec les autres accusés. Nous avons donc retiré son nom et sa photo, qui ornait la version initiale du texte. Louis Martel comparaissait au Palais de justice de Val-d'Or dans une cause, sans lien avec l'opération Oxyder.

Abitibi–Témiscamingue

Drogues et stupéfiants