•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Passer à l’énergie solaire, un projet pas si rentable au Canada

Des panneaux solaires installés sur le toit d'une résidence.
L'installation de panneaux solaires chez soi pour ne plus consommer l'électricité du réseau ne serait pas un calcul rentable au Canada, selon l’Office national de l'énergie. Photo: Radio-Canada

Un rapport de l'Office national de l'énergie (ONE) indique que l'installation de panneaux solaires comme seconde source d'énergie n'est pas pertinente, surtout au Manitoba et au Québec où l'hydroélectricité est abondante et bon marché. Cela reste néanmoins une solution intéressante pour les propriétaires en Saskatchewan et en Ontario.

Le rapport intitulé Rentabilité de l’énergie solaire au Canada analyse la viabilité financière des installations de panneaux solaires dans 20 000 collectivités au Canada.

Selon le rapport, les hivers canadiens qui sont longs et manquent de lumière ne permettent pas d'utiliser l’énergie solaire comme source d’électricité principale, quelle que soit la situation géographique au pays.

Ainsi, peu importe la quantité de lumière naturelle, les seuls endroits où l’installation de panneaux solaires serait plus rentable que l’utilisation du réseau électrique sont ceux où l’électricité est coûteuse comme en Saskatchewan, à l'Île-du-Prince-Édouard et dans la plupart des régions de l'Ontario.

En revanche, au Manitoba comme au Québec, le coût de production hydroélectrique est très bas.

Le rapport montre ainsi que le prix d'installation et d'utilisation de l'énergie solaire pour les propriétaires manitobains représente 176 % du coût sans énergie solaire. Au Québec, ce seuil de rentabilité équivaut à 223 %.

L'économiste en chef de l'ONE, Jean-Denis Charlebois, explique que le prix moyen des installations solaires devrait baisser de 30 % d’ici cinq à dix ans.

Cet investissement ne serait pas pour autant compétitif pour les Manitobains et les Québécois, compte tenu des tarifs de leur réseau électrique.

D’autres endroits au Canada sont, selon le rapport de l’ONE, parmi les pires endroits pour installer des panneaux solaires. C’est le cas de la côte de la Colombie-Britannique et de la côte est de Terre-Neuve, en raison de leur faible exposition au soleil au cours de l’année.

Dans les territoires, où les collectivités sont éloignées les unes des autres, le prix de l’installation de panneaux solaires est parmi les plus élevés. Toutefois, le coût élevé de l’électricité, générée par diesel, rend l’énergie solaire pour le Nunavut et les Territoires du Nord-Ouest plus abordable.

Enfin, le rapport précise qu’à long terme les propriétaires utilisant l’énergie solaire devront rester connectés au réseau en raison de l’exposition variable au soleil et des capacités de stockage des batteries. Ces dernières peuvent aujourd’hui stocker entre 4 et 10 heures d'électricité.

Avec les informations de La Presse canadienne

Énergies renouvelables

Environnement