•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Margaret Atwood confirme une suite à La servante écarlate

L'écrivaine regarde la caméra.

Margaret Atwood le 24 avril 2018 à New York

Photo : Getty Images / Mike Coppola

Radio-Canada

L'auteure canadienne, originaire d'Ottawa, mais qui habite maintenant à Toronto, a confirmé la nouvelle sur son compte Twitter ce matin.

Un texte de Kevin Sweet

Margaret Atwood confirme ce que plusieurs personnes soupçonnaient : son roman phare La servante écarlate, publié en 1985, aura bel et bien une suite.

En effet, pour ceux qui se le demandent : j’écris une suite à La servante écarlate. The Testaments se déroule 15 ans après la scène finale avec Offred et le récit sera narré par trois personnages féminins, explique l’auteure âgée aujourd’hui de 79 ans.

Le titre en anglais est The Testaments, mais pour l’instant le titre de la traduction en français n’est pas connu. L'oeuvre sera publiée en septembre 2019 par la maison d'édition Penguin Random House au Canada, et Nan A. Talese/Doubleday aux États-Unis.

Margaret Atwood a déclaré dans un communiqué qu'elle s'était inspirée des questions de ses lecteurs et du monde dans lequel nous vivons pour créer cette suite.

Rappelons que La servante écarlate est le plus célèbre des livres de l’auteure, avec huit millions d'exemplaires vendus autour du monde.

Elle y raconte comment une dictature religieuse renverse la démocratie aux États-Unis, réduisant de nombreuses femmes à l’état d’esclaves. Celles-ci sont notamment violées pour donner naissance à des enfants, qui sont ensuite confiés à des couples infertiles.

Le roman La servante écarlate est revenu d'actualité avec l'élection de Donald Trump en 2016. Le récit a aussi été transposé dans une série télévisée très populaire du site d'écoute en ligne Hulu.

Avec les informations de La Presse canadienne

Livres

Arts