•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ken Hitchcock réussit sa rentrée à Edmonton

Le gardien des Stars Anton Khudobin regarde la rondelle qui vient de passer derrière lui.
Oscar Klefbom a marqué son premier but de la saison pour donner la victoire aux Oilers. Photo: La Presse canadienne / JASON FRANSON
Radio-Canada

Oscar Klefbom a inscrit son premier but de la saison à 2:42 de la prolongation et les Oilers ont défait les Stars de Dallas 1-0, mardi à Edmonton.

Un texte de Patrick Henri

Connor McDavid pensait bien avoir donné la victoire aux siens en prolongation, mais en regardant la reprise, les officiels n’ont pas été en mesure de confirmer que la rondelle avait complètement traversé la ligne rouge.

Une minute 30 secondes plus tard, Klefbom acceptait une passe parfaite de Leon Draisaitl pour mettre fin à la rencontre.

Les deux gardiens ont été excellents. Mikko Koskinen a repoussé les 28 lancers dirigés vers lui pour récolter son deuxième jeu blanc de la saison. Il a notamment été brillant devant Jamie Benn, alors qu’il restait moins de 5 secondes à faire en troisième période.

Son vis-à-vis Anton Khudobin a reçu 31 lancers.

Un premier gain pour Hitchcock chez lui

Après avoir été derrière le banc de l’équipe adverse à 44 reprises à la Place Rogers ou à la Place Rexall (aussi connu sous les noms de Centre Skyreach et de Colisée Northlands), l’Edmontonien Ken Hitchcock a enfin pu diriger, chez lui, la formation qu’il a admirée durant de nombreuses années,

Avant la rencontre, l’entraîneur de 66 ans a révélé qu’il se considérait comme chanceux de pouvoir se retrouver derrière le banc de l’équipe qu’il suit depuis ses débuts dans la défunte Association mondiale de hockey (WHA).

Être l’entraîneur des Oilers, surtout à ce moment-ci de ma carrière, c’est très gratifiant.

Ken Hitchcock, entraîneur-chef, Oilers

Les nouveaux Oilers ennuyants?

Hitchcock est reconnu pour aimer le jeu défensif. Vendredi à Anaheim, un seul but avait été inscrit dans les 59 premières minutes du match. Mardi à Edmonton, c’était 0-0 après 60 minutes de jeu.

Ces deux matchs sont-ils un exemple de ce qui attend les amateurs de hockey d’Edmonton sous la gouverne du nouvel entraîneur?

J’ai appris avec mes nombreuses années dans l’Ouest que c’est quand tu es fatigué que tu obtiens des points. Je savais que, comme nous n’avions pas pris les devants en première période, nous aurions à travailler jusqu’à la fin pour remporter le match.

Ken Hitchcock

Hitchcock, qui a maintenant un dossier de 2-1-1, ne croit pas que les parties de 1-0 seront la nouvelle norme.

Si c’était le cas, Ryan Nugent-Hopkins n’y verrait aucun problème. J’aime mieux gagner des matchs ennuyants, que perdre des matchs excitants, a mentionné celui qui dispute sa huitième saison dans la LNH.

Un peu de pression

Après avoir dirigé son premier entraînement sur la glace de la Place Rogers, Hitchcock a admis que la rencontre avait une signification particulière pour lui.

Je pense surtout à mes anciens joueurs, a mentionné le nouvel entraîneur-chef des Oilers. J'ai passé 12 ans à Sherwood Park [comme entraîneur dans les rangs midget] et j’en ai connu, des hockeyeurs. Je sais lesquels sont détenteurs de loges ou de billets et je sais qu’ils sont passionnés par les Oilers. C’est ce qui me rend nerveux.

Il ajoute que s’il a pu vivre son rêve de devenir entraîneur-chef dans la LNH, c’est en bonne partie grâce à tous ces joueurs avec qui il a connu du succès tant au niveau midget qu’au niveau junior.

Une récompense pour Chiasson

L’attaquant Alex Chiasson a été promu au sein du premier trio pour la rencontre. Avec 10 buts, l’ancien des Capitals, des Flames, des Sénateurs et des Stars occupe le troisième rang des buteurs des Oilers. Ses compagnons de trio mardi, Connor McDavid et Leon Draisaitl, en ont chacun 13.

Ken Hitchcock a mentionné après la rencontre qu’il était satisfait du jeu de Chiasson en première période, mais que celui-ci avait semblé être fatigué par la suite. Il admet que Chiasson a besoin d’une période d’adaptation, car depuis le début de sa carrière dans la LNH, on lui a rarement demandé de jouer au sein d’un premier trio, tout en étant présent au sein des unités spéciales.

Les Oilers seront en congé mercredi et ils accueilleront les Kings jeudi.

Hockey

Sports