•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un bâtiment patrimonial détruit fera place à une nouvelle école dans Saint-Michel

Les fenêtres de l'école sont placardées.

L'école était vide depuis plusieurs années, comme le montre cette photo d'archives.

Photo : Ville de Montréal

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La Commission scolaire de Montréal (CSDM) souhaite construire une nouvelle école primaire au 2950, rue Jarry Est, dans le secteur de Saint-Michel. Pour ce faire, l'ancienne école Saint-Bernardin-de-Sienne devra être retirée d'une liste de bâtiments d'intérêt patrimonial de la Ville de Montréal sur laquelle le bâtiment se trouve... même s'il a été détruit dans l'urgence plus tôt cette année.

Un texte de Jérôme Labbé (Nouvelle fenêtre)

Construit dans les années 1910, l'immeuble a porté plusieurs noms à travers les années : l'Académie Bélair, l'école Sainte-Lucie, l'école Sainte-Thérèse-D’Avila et l'école Saint-Bernardin-de-Sienne, entre autres.

Mais voilà, le bâtiment a été négligé au fil du temps, si bien qu'il était devenu complètement vétuste. Il était d'ailleurs vacant depuis 15 ans.

Sa démolition aurait normalement dû être approuvée par le conseil d'arrondissement de Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension, admet Sylvain Ouellet, conseiller de ville du district François-Perreault, président du comité consultatif d'urbanisme (CCU) de l'arrondissement et vice-président du comité exécutif de la Ville de Montréal. Mais comme « des risques imminents d'effondrement » avaient été constatés, le directeur de l'urbanisme de l'arrondissement, « de par sa prérogative », a accepté d'émettre les permis nécessaires, explique-t-il.

Le permis a été octroyé à la CSDM en novembre 2017, tandis que la démolition a eu lieu trois mois plus tard, en février 2018, a confirmé l'arrondissement mercredi.

« C'est vraiment crève-coeur », soupire M. Ouellet.

La CSDM demande maintenant de retirer le 2950, rue Jarry Est de la liste des bâtiments d'intérêt patrimonial et architectural hors secteurs de valeur exceptionnelle de l'arrondissement.

Une consultation publique a été organisée le 16 octobre, mais personne n'est venu. Ce genre d'exercice attire rarement les foules, reconnaît M.Ouellet – surtout quand le bâtiment est déjà détruit.

« En fait, le projet de nouvelle école est attendu depuis tellement d'années que la majorité des parents ont juste hâte d'avoir une nouvelle école », explique-t-il.

Un héritage perdu

L'école datait de la fin de la Première Guerre mondiale. « Édifiée en 1918, sa construction correspondait avec la fondation de Ville Saint-Michel et était le dernier témoin de l'ancien noyau institutionnel créé dans ces mêmes années », apprend-on dans le sommaire décisionnel du comité exécutif, qui a accepté la demande de la CSDM mercredi matin.

Héritage Montréal savait l'Académie Bélair menacée (Nouvelle fenêtre). Mais c'est Radio-Canada qui a appris à son porte-parole Dinu Bumbaru que le bâtiment avait été détruit en février.

« Sans connaître le fin mot de cette histoire-là, c'est vrai qu'il y a des situations qui sont un petit peu absurdes », observe-t-il. « On s'entend que de soustraire d'une liste de bâtiments d'intérêt un édifice qui a été démoli sans trop qu'on s'en aperçoive, ce n'est pas la meilleure chose. »

« C'est vraiment étonnant. »

— Une citation de  Dinu Bumbaru, directeur des politiques d'Héritage Montréal

M. Bumbaru fait un parallèle entre la destruction de l'Académie Bélair et celle de la maison Boileau, à Chambly; la démolition partielle du moulin de L'Isle-Verte; et même le retrait de l'enseigne géante du magasin Archambault de la rue Sainte-Catherine Est, à Montréal.

« On aimerait ça, avoir des nouvelles un petit peu plus rassurantes sur la qualité de la gestion des choses, et notamment des permis de démolition pour des bâtiments publics », plaide-t-il. « Une école, ce n'est quand même pas rien! »

La future école qui sera construite au 2950, rue Jarry Est, sera érigée à quelques pas de la nouvelle école Saint-Bernardin, située au 7900, 8e Avenue.

Seul un stationnement sépare les deux terrains – de même que quatre classes modulaires, construites en raison d'un surplus d'élèves criant dans Saint-Michel comme dans plusieurs autres secteurs de Montréal.

« Cette nouvelle école pourra être gérée par la CSDM comme un pavillon autonome ou comme un ensemble avec l’école St-Bernardin », précise-t-on dans les documents qui accompagnent le sommaire décisionnel. « Cette question d’une école [à] deux pavillons ou de deux écoles séparées et autonomes revient à l’approche pédagogique qui sera retenue par la CSDM et pourra évoluer dans le temps selon les besoins et la direction. »

On ne sait toutefois pas quand le ministère de l'Éducation donnera le feu vert à ce projet ni combien coûteront les travaux de construction.

Une maquette de la future école.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La prochaine école de Saint-Michel promet d'être colorée, si l'on en croit les maquettes de l'architecte.

Photo : BBBL Architectes

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !