•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Taxe carbone : la C.-B. se joint aux procès entre Ottawa, l’Ontario et la Saskatchewan

Des cheminées industrielles polluantes.
L'Ontario et la Saskatchewan contestent la taxe carbone imposée par Ottawa. Photo: Getty Images / Alexander Hassenstein
Radio-Canada

Le gouvernement de la Colombie-Britannique agira à titre d'intervenant dans les procès sur la taxe carbone imposée par Ottawa qui auront lieu en Ontario et en Saskatchewan. Ces provinces contestent la constitutionnalité de cette loi fédérale qui met un prix sur les émissions de gaz à effet de serre.

La Colombie-Britannique soutiendra devant les tribunaux qu’Ottawa a le droit et la responsabilité de fixer le coût minimum des émissions de CO2, explique le procureur général de la province, David Eby. La province considère que les gouvernements provinciaux et fédéral ont chacun un rôle à jouer pour lutter contre les changements climatiques.

À partir du 1er janvier 2019, le plan de taxation du carbone d'Ottawa sera imposé dans les provinces n’ayant pas leur propre système, comme l’Ontario et la Saskatchewan. Les gouvernements des premiers ministres Doug Ford et Scott Moe considèrent que le fédéral s'immisce dans des questions de compétence provinciale dans ce dossier.

Victoria argumentera que l’économie et l’environnement de la Colombie-Britannique souffriront si la province continue de mettre un prix sur la pollution causée par les gaz à effet de serre alors que d’autres ne le font pas.

Les audiences débuteront en Saskatchewan en février 2019. En Ontario, la cause doit être entendue en avril.

Colombie-Britannique et Yukon

Pollution