•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les hôteliers de Coaticook s'opposent à un « hôtel déguisé » dans l'ancienne Belding Corticelli

L'ancienne usine Belding-Corticelli, à Coaticook

L'ancienne usine Belding-Corticelli, à Coaticook

Photo : Radio-Canada / Association québécoise pour le patrimoine industriel

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le nouveau complexe d'habitation qui doit être aménagé dans l'ancienne usine Belding Corticelli, à Coaticook, soulève la grogne des hôteliers, qui estiment que ce projet est inéquitable et qu'il va saturer le marché.

Si l'entreprise qui est derrière le projet doit le présenter officiellement dans deux semaines, le maire de Coaticook, Simon Madore, a déjà mentionné cet été qu'une soixantaine de condos touristiques sont attendus sur le site.

On est défavorable à un hôtel qui utilise un usage résidentiel pour faire du tourisme de masse, lance d'emblée le porte-parole des hôteliers de Coaticook, Joël Larouche.

On parle de plusieurs dizaines d'unités louées aux touristes. Donc, tout ce qui a l'air d'un hôtel, mais qui n'en est pas tout à fait un. Cette stratégie-là est utilisée par les promoteurs pour obtenir des avantages concurrentiels et se dérober de certaines charges, ajoute-t-il.

Devant l'inquiétude des hôteliers, les promoteurs soutiennent quant à eux que le projet répond à un besoin bien réel et qu'il respecte toutes les règles établies.

On a dans la région plusieurs équipes sportives qui sont concentrées durant la saison hivernale comme les équipes de hockey, mais on pense aussi aux clubs de motoneige. On pense également à l'agrotourisme, qui est un marché constant à l'année. C'est faux de dire qu'il y a un marché seulement pour la saison estivale, insiste la directrice des ventes, Tanya Keaslin

La Ville de Coaticook est favorable au projet. Le maire Simon Madore affirme avoir entre les mains une étude qui prouve que Coaticook a besoin de chambres pour les touristes.

Malgré tous les bed and breakfast qu'on a et les trois petits hôtels qu'on a, il y a de la place pour un 70 chambres à Coaticook, mentionne M. Madore. Pendant l'hiver, ça ne change rien, mais pendant les grandes périodes d'affluence, ça fait beaucoup de gens qui ne dépensent pas à Coaticook.

Le projet prévoit l'aménagement de 67 condos et 10 % d'entre eux seront occupés par des résidents. Les autres seront mis en location.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !