•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'écrivain Claude Péloquin est mort à l'âge de 76 ans

L'homme en entrevue à la radio.
Le poète et parolier Claude Péloquin Photo: Radio-Canada / Christian Côté
Radio-Canada

Le poète, écrivain et chanteur Claude Péloquin est décédé dimanche soir à l'âge de 76 ans. Il était atteint d'un cancer généralisé.

Celui qui a écrit le célèbre « Vous êtes pas écœurés de mourir bande de caves! C'est assez! » s’est éteint à l'Hôpital Marie-Clarac, à Montréal. Cette phrase a fait scandale lorsqu’elle a été inscrite sur l'un des murs du hall du Grand Théâtre de Québec par le sculpteur Jordi Bonet.

Claude Péloquin a aussi écrit les paroles de plusieurs chansons, dont celles de Lindberg interprétée par Robert Charlebois et Louise Forestier. En 1969, il a d’ailleurs obtenu le prix Félix-Leclerc pour cette chanson.

Son premier recueil de poésie, Jéricho, est paru en 1963. Son dernier livre, La valse fatale, a été publié en 2017 aux Écrits des forges. En plus de 50 ans, il a publié plus de 35 ouvrages.

En 2000, il a effectué un retour à la chanson avec le disque Tout le monde au ciel.

Pierre Huet du groupe Beau Dommage a réagi ainsi : « J'apprends à l'instant le décès de Claude Péloquin. Ce n'était pas un ami, mais la communauté des paroliers est petite, au Québec, ce départ mérite d'être souligné. C'est comment, déjà, le début du refrain de cette mythique chanson? Ah oui..."chu parti..." »

Quant au chanteur Robert Charlebois, il a composé un message sous forme de poème :

On a fait les fous au sud du sud
On a travaillé fort au nord du nord
On a rigolé on s’est engueulé
Triste novembre pour la poésie
Son combat contre la mort s’arrête ici
Il est parti sur Québec Air Transworld... Eastern Western pis Pan American
Adieu poète.

Ton « chum » de bière Robert Charlebois

En avril dernier, l'auteure et artiste Jocelyne Langlois partageait la vidéo de Claude Péloquin lisant Federico Garcia Lorca et des extraits de son recueil La valse fatale. La soirée de lecture était organisée et animée par Éric Roger.

Livres

Arts