•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Percée vers la création d’un vaccin contre le VIH/sida

Illustration 3D du VIH.
Illustration 3D du VIH Photo: iStock

Un vaccin contre le VIH/sida a été testé avec succès sur des rongeurs, en réussissant, là où les autres tentatives ont échoué, à générer une puissante réponse du système immunitaire.

Un texte d'Alain Labelle

Cette nouvelle stratégie vaccinale a été mise au point par des scientifiques américains de l’institut de recherche Scripps de San Diego en Californie.

Si ces résultats se confirment chez l’humain, ils représenteraient la plus importante percée dans la lutte contre le VIH/sida des 30 dernières années, estiment le biophysicien Jiang Zhu et ses collègues.

Ils pourraient en fait mener à la conception d’un vaccin contre le VIH/sida.

Nous considérons cette nouvelle approche comme une solution générale aux problèmes de longue date dans la conception de vaccins anti-VIH.

Jiang Zhu, Institut de recherche Scripps

Le saviez-vous?

  • À l’heure actuelle, 37 millions de personnes vivent avec le VIH/sida sur la planète. Pas moins de 1,8 million de nouveaux cas ont été diagnostiqués en 2016.
  • Selon les estimations nationales, 63 110 Canadiens vivaient avec le VIH à la fin de 2016.
  • Depuis 1985, pas moins de 84 409 cas ont été diagnostiqués au pays.

Déjouer l’enveloppe virale

Le présent vaccin est basé sur la protéine Env présente dans l'enveloppe du VIH.

Il s’agit d’une molécule très complexe et changeante, à la forme variable, qui est très difficile à synthétiser pour la création d’un vaccin, mais dont la production est nécessaire afin d’induire une immunité efficace contre le VIH.

L'expression de ce gène permet aux rétrovirus de cibler et de s'attacher à des types de cellules spécifiques et d’infiltrer la membrane d’une cellule.

Or, l’équipe de l’institut Scripps a trouvé un moyen simple de stabiliser la protéine Env pour les diverses souches de VIH.

À ce jour, nous avons apporté cette modification à la protéine Env de 30 à 40 souches différentes de VIH et, dans la plupart des cas, cela a fonctionné comme un charme.

Jiang Zhu

Montée sur des particules de type viral qui imitent un virus entier, la protéine Env stabilisée a déclenché des réponses anticorps anti-VIH solides chez la souris et le lapin.

Les chercheurs ont déjà commencé à tester le vaccin candidat sur 24 singes.

L’institut a fait breveter sa technique et a octroyé ses droits à une entreprise (Ufovax LLC) qui commandite les tests en cours et commercialisera le vaccin si l’ensemble des tests s’avèrent concluants.

Le détail de ces travaux est publié dans la revue Science Advances (Nouvelle fenêtre) (en anglais)

Un autre vaccin expérimental contre le VIH-1 a été bien toléré et a généré de bonnes réponses immunitaires chez 393 adultes de 18 à 50 ans en bonne santé provenant d’Afrique, de Thaïlande, et des États-Unis. Des tests sont également en cours afin de déterminer si la réponse immunitaire produite est suffisante pour prévenir l'infection au VIH.

En outre, les essais d'un traitement hebdomadaire contre le VIH/sida réalisés sur des porcs ont donné des résultats encourageants.

Médecine

Science