•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Salon du livre de Sudbury 2018 : plus de monde, moins d’argent

Des exposants de livres au huitième salon du livre du Grand Sudbury.

Le Salon du livre du Grand Sudbury a accueilli plus de visiteurs.

Photo : Radio-Canada / Bienvenu Senga

Radio-Canada

Le Salon du livre de Sudbury a connu une hausse d'achalandage de six pour cent cette année, par rapport au salon précédent.

Un texte de Jean-Loup Doudard

Au total, 10 856 personnes ont franchi les portes de l’École d’architecture McEwen pour assister aux activités du 8e Salon du livre de Sudbury, dont 5349 adultes.

Cependant, le Salon a un manque à gagner de 3956 $, en partie dû à la perte d’une subvention du Conseil des arts du Canada.

Celle-ci s’élevait à 14 500 $ en 2017.

Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Photo : Radio-Canada / Sophie Houle-Drapeau

La directrice générale du Salon du livre, Geneviève LeBlanc, assure toutefois que l’événement n’est pas en danger.

Le Salon du livre sera correct cette année, et sera correct l’année prochaine également. On a certainement du financement pluriannuel qui assure une certaine stabilité financière.

Geneviève LeBlanc, directrice générale du Salon du livre de Sudbury

Dans le milieu littéraire franco-ontarien, c'est plutôt ce qui adviendra des subventions du gouvernement provincial qui inquiète.

La direction du Centre franco-ontarien de ressources pédagogiques soutient que le ministère de l'Éducation de l'Ontario annule le financement pour la production de 3 magazines franco-ontariens.

Le ministère dit cependant maintenir son financement.

Des magazines Minimag sont empilés les uns sur les autres. Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

L'avenir du magazine jeunesse Minimag est incertain alors que le Centre franco-ontarien de ressources pédagogiques (CFORP) vient de perdre le financement du gouvernement provincial pour en faire l'impression.

Photo : Radio-Canada / Mathieu Grégoire

C’est certain que ça nous préoccupe que le support aux organismes francophones souffre avec le gouvernement conservateur au pouvoir en Ontario présentement, dit Geneviève LeBlanc.

En 2018, le Salon du livre a reçu 93 935 $ en subventions d’organismes qui dépendent du gouvernement ontarien, comme le Conseil des arts de l’Ontario.

Les subventions s’élèvent à 165 388 $, soit 48 % des revenus du Salon.

On souhaite que le budget du Conseil des arts de l’Ontario ne soit pas réduit, que l'on continue à investir dans la Société de gestion du Fonds du patrimoine du Nord de l’Ontario, des fonds pour qu’on puisse avoir des stagiaires au bureau, maintient la directrice générale.

Le Salon rapporte de « légers » délais quant à une demande de subvention déposée auprès de la Société de gestion du Fonds du patrimoine du Nord de l’Ontario.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Livres

Arts