•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des élus de la Côte-Nord défendent leur région à Ottawa

La fameuse photographie illustrant la fin de la route 138

Fin de la route 138 à Kegaska

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Une importante délégation de la Côte-Nord est à Ottawa afin d'obtenir l'appui du gouvernement canadien pour compléter la construction de la route 138 jusqu'à Blanc-Sablon.

Les maires de Baie-Comeau, de Sept-Îles et de Port-Cartier, accompagnés des préfets des MRC de Manicouagan et de la Minganie, des chefs des communautés innues et des membres des corporations de développement économique de la région, notamment, font partie de cette imposante délégation.

Parmi eux, le préfet de la MRC du Golfe-du-Saint-Laurent, Randy Jones, souhaite qu'Ottawa donne à la Côte-Nord ce qu'il estime lui être dû.

Ça fait des années que la Côte-Nord est considérée comme le garde-manger de tout le restant du pays et on n'a pas les retombées pour nous en faire bénéficier.

Randy Jones, préfet de la MRC du Golfe-du-Saint-Laurent
Randy Jones est assis à l'arrière d'un camion dans un parc industriel en Basse-Côte-Nord

Randy jones, maire de Gros-Mécatina en Basse-Côte-Nord

Photo : Radio-Canada

Randy Jones demande que des investissements soient faits le plus rapidement possible pour compléter la route 138 de Kegaska jusqu’à Blanc-Sablon.

De son côté, la députée de Manicouagan, Marilène Gill, estime que les résidents de la Basse-Côte-Nord sont littéralement pris en otages. L'absence d'une route les coupe du reste du monde, dit-elle.

Ce qu'on est en train de montrer ici, au gouvernement du Canada, c'est que la Côte-Nord existe, que la Côte-Nord vit, qu'elle veut vivre et qu'elle veut aussi avoir tous les moyens pour son développement.

Marilène Gill, député de Manicouagan
Marilène Gill est assise et écoute une conversation

La députée du Bloc québécois dans Manicouagan, Marilène Gill.

Photo : Radio-Canada

D’autres dossiers

D'autres enjeux concernant les infrastructures portuaires, la route 389 et la desserte en gaz naturel seront aussi abordés par les élus nord-côtiers avec les députés du gouvernement libéral.

La ministre des Affaires autochtones et du Nord, Carolyn Bennett, doit assister à l'une de ces rencontres.

Avec les informations de Laurence Royer

Côte-Nord

Infrastructures