•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Deux accidents dans le brouillard : un formateur déplore le manque de formation des conducteurs de semi-remorques

Le formateur de conduite Reg Lewis pose devant un camion.
Le formateur de conduite Reg Lewis critique le manque de formation des conducteurs de semi-remorque, après deux accidents routiers mortels ayant eu lieu mercredi dernier en Saskatchewan. Photo: Radio-Canada / CBC/Jason Warick
Radio-Canada

Les camions en cause dans la mort d'un pompier de Rosetown, en Saskatchewan, n'auraient pas dû être sur la route ce matin-là, selon un moniteur de conduite expérimenté. Ce dernier dénonce l'absence de formation obligatoire pour les conducteurs de semi-remorques dans la province.

« On ne pouvait pas voir à un pâté de maisons [ce matin-là] », dit Reg Lewis, un formateur de conducteurs de semi-remorque qui a 22 années d’expérience à son actif. Il devait faire un test de conduite de semi-remorque mercredi matin, mais il l'a reporté, en raison d’un brouillard épais et de routes verglaçantes.

Mercredi dernier, deux camions semi-remorques sont entrés en collision sur l’autoroute 4, à une vingtaine de kilomètres au nord de Rosetown, au sud-ouest de Saskatoon. Peu après être arrivé sur les lieux de l’accident, un pompier a été heurté par un troisième camion semi-remorque. Il est mort peu après son transport à l’hôpital.

Au cours de la même matinée, un automobiliste est mort après une collision avec un camion, près de Wakaw, au nord-est de Saskatoon. Les deux accidents font toujours l’objet d’une enquête de la Gendarmerie royale du Canada.

« Je ne crois pas que ces chauffeurs aient fait quoi que ce soit délibérément, souligne Reg Lewis. Je crois que ce qui est en cause, c’est le manque d'expérience et de capacité d'anticipation. »

Les conducteurs de semi-remorques de la Saskatchewan doivent réussir un test sur la route. Des centaines d’entre eux ont passé cet examen sans avoir préalablement suivi de formation, rappelle le moniteur de conduite. Il croit qu’une formation obligatoire avec un instructeur certifié sauverait des vies. Et il n’est pas le seul de cet avis.

Le manque de formation des conducteurs de semi-remorques avait été souligné après l'accident routier qui avait coûté la vie à 16 membres de l’équipe de hockey junior des Broncos de Humboldt, en avril dernier.

L’Ontario est la seule province canadienne où cette formation est obligatoire. L’Alberta et d’autres provinces ont annoncé leur volonté de rendre la formation obligatoire. La Saskatchewan a annoncé un cours de formation obligatoire au cours des semaines ayant suivi l’accident des Broncos, mais est revenue sur sa décision. La province a déclaré que la situation devait s’améliorer et qu’elle examinait toutes les options possibles.

Saskatchewan

Accident de la route