•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Regain de mobilisation pour les francophones du Sud-Ouest de l’Ontario

Dans une main, l'écran d'un téléphone intelligent affichant une page Twitter d'un organisme franco-ontarien

Les associations francophones mettent à profit l'engouement soudain des internautes pour la cause franco-ontarienne.

Photo : Radio-Canada / Camile Gauthier

Radio-Canada

À une semaine de la grande mobilisation provinciale en réaction aux compressions dans les services en français du gouvernement Ford, les associations francophones du Sud-Ouest de l'Ontario observent une recrudescence d'activité.

Pourtant, dans une région où la communauté francophone est moins concentrée qu'ailleurs en Ontario, il est parfois difficile de réunir ses membres.

Pour la présidente du Centre communautaire francophone de Sarnia, Tanya Tamilio, il ne fait aucun doute que les récentes compressions dans les services en français par le gouvernement Ford expliquent ce regain de mobilisation.

On a eu beaucoup de gens qui sont cachés depuis les dix quinze dernières années qu'on n'a pas vraiment beaucoup vus qui nous ont envoyé des messages, explique Mme Tamilio.

Mme Tamilio croit que la mobilisation devant les bureaux du député conservateur Robert Bailey prévue samedi prochain rassemblera plusieurs membres de la communauté francophone.

Un optimisme partagé par Jean-Pierre Cantin, directeur général du Centre communautaire régional de London, qui dit observer de plus en plus d'activités sur les médias sociaux.

Notre compte Twitter n'a jamais été aussi actif, n'a jamais été aussi sollicité de même que la page Facebook et le site internet alors on voit une activité assez incroyable jusqu'à maintenant, s’étonne-t-il.

M. Cantin souligne par ailleurs que les jeunes semblent nouvellement mobilisés. Jusqu’à ce jour, ils tenaient pour acquis leurs droits linguistiques. Mais ils se rendent compte que ce que leurs parents ou leurs grands-parents ont vécu ils sont en train de le vivre, avance-t-il.

L'association des communautés francophones pour Windsor-Essex-Chatham-Kent doit dévoiler lundi sa programmation en vue des manifestations du 1er décembre coordonnées par l'Assemblée de la francophonie de l'Ontario.

Windsor

Francophonie