•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’Acadienne Geneviève Lalonde remporte le championnat canadien de cross-country

Geneviève Lalonde traverse le fil d'arrivée.

Geneviève Lalonde lors de son arrivée après 10 km de course de cross-country.

Photo : Athlétisme Canada / Twitter

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Geneviève Lalonde remporte les grands honneurs à Kingston en Ontario. La jeune femme originaire de Moncton aura couru les 10 km de terre battue et de gazon en 34 minutes et 47 secondes, arrivant ainsi première chez les femmes à l'échelle du pays.

Sa victoire est doublement impressionnante : il s'agissait de son premier cross-country de 10 km en compétition.

Je savais que je pouvais courir cette distance-là, mais le faire en une shot comme ça, je ne l’avais jamais vraiment fait.

Il faut que je me pince pour être certaine que je ne rêve pas!

Geneviève Lalonde, athlète

Avec cette première position, elle se qualifie donc pour le championnat mondial de cross-country. C’était son objectif, indique-t-elle.

Je me sens vraiment bien , lance-t-elle au terme de sa course. Elle souligne qu’elle a eu une saison difficile, notamment avec une blessure au talon d’Achille.

Geneviève Lalonde se prend en photo avec deux proches. Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Geneviève Lalonde (au centre) lors de la compétition à Kingston.

Photo : Athlétisme NB / Facebook

Geneviève Lalonde, a admis avoir eu un peu peur peu de temps avant le départ : elle se sentait un peu trop détendue pour une compétition où une certaine dose de stress permet de faire une bonne performance.

J'ai dû me répéter que c'était une course de 10 km, et non une course de 2 km.

Geneviève Lalonde, athlète

Ça a bien été, j’ai pris ça conservateur au début, mais vers la fin, j’avais encore beaucoup de jus! , ajoute-t-elle.

En 2017, elle a établi un record canadien au 3000 m steeple aux championnats du monde d'athlétisme. Il s'agit d'une course à obstacles où les coureurs doivent traverser des haies fixes et sauter par-dessus une fosse remplie d’eau.

En 2020 elle souhaite toujours participer aux Jeux olympiques de Tokyo en athlétisme.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !