•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le quai de Forestville a besoin d'environ 6 M$ en réparations

Une vue du quai de Forestville où un bateau est amarré.

Le quai de Forestville

Photo : Radio-Canada / Olivier Roy-Martin

Radio-Canada

La mairesse de Forestville affirme que son quai a besoin de près de six millions de dollars en réparations à court terme. Il s'agit d'une infrastructure importante pour l'économie de la région, mais la Municipalité n'a pas les moyens d'assumer à elle seule la facture, affirme Micheline Anctil.

Un texte de Marie-Christine Rioux

L’an dernier, la Municipalité a embauché une firme d’ingénierie pour effectuer une mise à jour de l’état du quai construit dans les années 1950.

C’est grâce à cette mise à jour que l’ampleur des coûts de réparation du quai a été constatée.

La mairesse, Micheline Anctil, estime que Forestville aura besoin de l’aide des gouvernements provincial et fédéral pour être en mesure de payer la facture.

Elle se dit ouverte à toutes les options de financement.

Maximum d’ici deux ans, il faut que la réfection soit faite. Sinon, on hypothèque le développement économique.

Micheline Anctil, mairesse de Forestville

Les utilisateurs du quai inquiets

L’état du quai préoccupe également les entreprises qui l’utilisent pour leurs activités.

L’entreprise Groupe Riverin Maritime transporte par voie maritime du sable vers le Saguenay et vers d’autres destinations de l’est du Canada.

Elle utilise les installations du quai de Forestville pour effectuer ses chargements de sable.

Un gros bateau est amarré au quai.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Un bateau de Groupe Riverin Maritime est amarré au quai de Forestville.

Photo : Radio-Canada / Olivier Roy-Martin

Le directeur du groupe Riverin Maritime, Jean-Guy Coulombe, aimerait pouvoir continuer de charger du sable de la Haute-Côte-Nord parce que ce dernier est de bonne qualité.

Il se forme des trous aussi sur la surface du quai. [...] C’est vraiment à l’abandon. Ça prendrait vraiment un coup de barre pour réussir à remettre ça selon les normes.

Jean-Guy Coulombe, directeur général du Groupe Riverin Maritime

En entrevue à Radio-Canada jeudi, le ministre fédéral de l'Infrastructure et des Collectivités François-Philippe Champagne a avoué ne pas être au courant du dossier du quai de Forestville.

Il a toutefois indiqué que des programmes d’aide des gouvernements provincial et fédéral pourraient aider la Municipalité à éponger la facture.

D’après les informations d’Olivier Roy-Martin

Côte-Nord

Infrastructures