•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les concessions de Doug Ford enflamment les réseaux sociaux

Dans une main, l'écran d'un téléphone intelligent affichant une page Twitter d'un organisme franco-ontarien

Plusieurs internautes réagissent à l'annonce du gouvernement Ford qui fait quelques concessions concernant les franco-ontariens.

Photo : Radio-Canada / Camile Gauthier

Radio-Canada

Les internautes ont réagi fortement dès les premières minutes suite à l'annonce du gouvernement Ford qui fait marche arrière sur une partie des compressions annoncées le 15 novembre.

Certains Franco-Ontariens ont célébré l'annonce.

Les Frogs : 1 // Ford : 0

Olivier Charbonneau

Toutefois, la professeure Stéphanie Chouinard exprime des doutes quant aux changements concernant le poste de commissaire aux services en français.

Martin Normand, chercheur postdoctoral à la Chaire de recherche sur la francophonie et les politiques publiques à l'Université d'Ottawa, n'est pas convaincu.

Certains font preuve de scepticisme, et appellent à la vigilance.

Quand il sent la soupe chaude...M. Ford se dégonfle ...mais trop peu! La francophonie à rabais...JAMAIS!

Francine Préseault-Prégent sur la page « Franco-Ontariens du Nord de l’Ontario »

Nombreux aussi sont les internautes à s’interroger sur le futur de l’Université de l’Ontario français, omise du communiqué de presse.

Le combat doit continuer ce n’est pas ce que nous voulions!, déclare Denis Pilote. Un pas dans la bonne direction toutefois en ce qui a trait au ministère des Affaires francophones mais rien pour l’université pas plus que pour les subventions et le commissaire ne doit pas relever de l’ombudsman.

« Ce n'est pas assez; le combat doit continuer ! C'est très, très loin du volte-face demandé !!! », ajoute-il par ailleurs.

Rien au sujet de l'Université ou des fonds pour la Nouvelle-Scène. On se voit à la manif du 1er décembre! »
- Gisèle Bouvie, « Je suis Franco-Ontarien // Franco-Ontarienne »

Une capture d'écran de commentaires sur Facebook.

Des commentaires à l'annonce, sous un publication dans le groupe Je suis Franco-Ontarien // Franco-Ontarienne

Photo : Facebook

Une tentative boiteuse pour nous faire taire - non !!!! On veut avoir TOUT ce qu'il a coupé.

Micheline de Bellefeuille

Le député fédéral de Glengarry-Prescott-Russell, Francis Drouin, rappelle de son côté que le poste de conseiller principal au bureau du premier ministre, annoncé aujourd’hui, existait déjà sous les gouvernements précédents.

Politique provinciale

Politique