•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La province impose un code de conduite normalisé pour les fonctionnaires municipaux

Des sièges devant une salle de conseil municipal.
Le code de conduite souhaité par la province régira notamment le comportement des membres de conseils municipaux. Photo: iStock

Le gouvernement du Manitoba a présenté jeudi une loi qui donnera à toutes les municipalités un code de conduite uniforme et qui imposera des pénalités à ceux qui ne s'y conformeront pas.

Une formation sur ce code de conduite sera désormais obligatoire pour tous les fonctionnaires dans les six mois suivant leur élection.

Le projet de loi prévoit des sanctions à l'encontre des conseillers, des préfets et des maires qui enfreindront la loi.

Les municipalités seront également tenues d'établir leurs codes de conduite au moyen d'un règlement.

« À l'heure actuelle, les municipalités du Manitoba élaborent leur propre code de conduite », explique le ministre des Relations avec les municipalités, Jeff Wharton. « Certaines d'entre elles n'ont même pas de code de conduite. »

M. Wharton soutient que le code de conduite normalisé serait élaboré en collaboration avec les municipalités.

Cette annonce du gouvernement a été chaleureusement accueillie par Jackie Hunt, l'ancienne mairesse de la municipalité rurale de Ritchot. Cette dernière avait démissionné en mai 2017, se disant victime d'intimidation et de « comportements inappropriés ».

« À l'époque, je voulais attirer l'attention sur le fait qu'il n'existait pas de garde-fou et je me suis sentie découragée pendant la dernière année et demie. Je savais que des gens travaillaient là-dessus, mais je ne savais pas si ça verrait le jour », confie Jackie Hunt.

« Cela va permettre de s'assurer que les gens se comportent de façon appropriée sur le lieu de travail et surtout autour de la table du conseil municipal », croit-elle.

La mairesse de la municipalité de West St. Paul, Cheryl Christian, applaudit également la nouvelle.

« La formation obligatoire sera excellente si nous partons tous du même point », espère-t-elle.

En 2017, lorsqu'elle était conseillère à West St. Paul, elle s'est exprimée contre les comportements répréhensibles des municipalités en présentant une motion au congrès annuel de l'Association des municipalités du Manitoba (AMM).

La résolution invitait l'AMM à faire pression sur la province pour qu'elle modifie la législation afin de protéger les politiciens de l'intimidation sur le lieu de travail.

Les villes de Winnipeg et de Brandon ne sont pas incluses dans d'application de ce projet de loi, mais le gouvernement conservateur dit que des discussions sont en cours avec elles pour y apporter de possibles améliorations.

Manitoba

Politique municipale