•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • Archives
  • En 1978, le réseau de métro de Montréal s’étend

    Téléjournal, 3 septembre 1978
    Radio-Canada

    Le 3 septembre 1978, le réseau de métro de la Ville de Montréal inaugure huit nouvelles stations. Radio-Canada a couvert l'événement.

    Le journaliste Jacques Bissonnet relate l’inauguration de ce nouveau tronçon dans un reportage présenté au Téléjournal du 3 septembre 1978 qu’anime Michel Benoît.

    En septembre 1978, le réseau de métro de la Ville de Montréal va bientôt fêter ses 12 ans.

    À son inauguration, le 14 octobre 1966, le réseau compte 26 stations. Le succès du métro auprès des usagers oblige les autorités gouvernementales à prolonger le réseau.

    En 1976, il fallait desservir la zone de Montréal où vont se dérouler les Jeux olympiques d'été. Un tronçon est donc ajouté vers l’est sur la ligne 1, ou ligne verte. Ce prolongement part de la station Frontenac et va jusqu’à la station Honoré-Beaugrand.

    Il fallait aussi s’occuper de la partie ouest de l’île de Montréal où vivent beaucoup de gens de la métropole et dans ses banlieues. L’ajout, encore une fois, se fait par la ligne 1 verte à partir de la station Atwater.

    Huit nouvelles stations sont donc construites en direction ouest. Ce sont dans l’ordre les stations Lionel-Groulx, Charlevoix, LaSalle, de l’Église, Verdun, Jolicoeur, Monk et Angrignon.

    Cet agrandissement du réseau porte à 43 le nombre de stations dans le réseau du métro de Montréal. L’ensemble du projet de prolongement a coûté 160 millions de dollars.

    Avec l’inauguration de ces stations, le réseau totalise une quarantaine de kilomètres.

    Un élément frappant est que le tracé des huit stations n'est pas rectiligne.

    En fait, la ligne 1 est devenue sinueuse pour rejoindre les populations des quartiers de Saint-Henri, de Pointe-Saint-Charles, de Verdun et de Ville-Émard.

    Un effort a aussi été fait pour soigner l’architecture des nouvelles infrastructures.

    La station LaSalle a reçu un prix de la part de la revue canadienne d’architecture.

    L'Ordre des architectes du Québec a aussi décerné un prix à la station Angrignon en 1979.

    Encore plus de nos archives

    Archives

    Société