•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Exclusif

ExpoCité : le système de stationnement automatisé vire au « fiasco »

Une borne de stationnement automatisée sur le site d’ExpoCité.

Le système de stationnement électronique a coûté 2,5 millions de dollars.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le système de stationnement automatisé mis en place au coût de 2,5 millions de dollars à ExpoCité en 2015 est en train de tourner au « fiasco », dénonce l'opposition officielle à l'Hôtel de Ville de Québec.

Un texte de Louis Gagné

Selon un rapport obtenu par Radio-Canada en vertu de la Loi sur l’accès à l’information, près de 450 interventions liées à des problèmes ont été recensées durant la période de rodage de 24 jours qui s’est déroulée en août 2017.

Billets de stationnement avalés par les bornes, barrière qui ne se soulève pas, clients qui partent sans payer : le document révèle que 18,58 problèmes sont survenus chaque jour durant les essais pour un achalandage moyen de 89 véhicules.

Cela représente un rapport d’un problème pour chaque tranche de cinq voitures.

Une voiture sort du stationnement du Centre Vidéotron en hiver.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Circulation sur le site du Centre Vidéotron

Photo : Radio-Canada

Faits saillants, rapport d’essai, août 2017

- Nombre d’interventions : 446
- Nombre de jours d’opération : 24
- Moyenne d’interventions par jour : 18,58
- Moyenne d’achalandage par jour : 89 véhicules
- Moyenne d’interventions/achalandage par jour : 21 %

Source : Ville de Québec

« C'est inacceptable »

Le chef de Québec 21, Jean-François Gosselin, juge inacceptable que le système électronique de stationnement connaisse autant de ratés. Il rappelle que lors de sa mise en place, le maire Régis Labeaume avait qualifié la technologie de « la plus évoluée au monde ».

« C'est un fiasco depuis le début, ce projet-là de bornes de stationnement à ExpoCité. Trois ans après son installation, on n'est même pas près de penser au déploiement avec ce qu’on apprend ce matin », déplore le chef de l'opposition à l'Hôtel de Ville.

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Le conseiller municipal Stevens Melançon (à gauche) et le chef de Québec 21, Jean-François Gosselin (à droite) répondent aux questions du journaliste Olivier Lemieux dans les couloirs de l’hôtel de ville de Québec.

Jean-François Gosselin dénonce le « fiasco « du stationnement à ExpoCité

Photo : Radio-Canada

Jean-François Gosselin presse le maire de s’expliquer sur les problèmes du système, d’autant que la Ville y a investi des sommes considérables.

C'est inacceptable et je vous rappelle qu'on a dépensé 2,5 millions d'argent public, d'argent des contribuables, pour un système qui ne fonctionne pas.

Jean-François Gosselin, chef de Québec 21

La Ville demeure confiante

De son côté, le président d’ExpoCité, Vincent Dufresne, affirme que tous les problèmes relevés par le fournisseur Cale Systems ont été corrigés à ses frais ou sont en voie de l’être.

« Moi, personnellement, j'ai une confiance par rapport au travail qui a été fait là. Les problèmes ont été corrigés et on a bien fait d’agir de façon préventive », soutient-il.

Vincent Dufresne accorde une entrevue au journaliste de Radio-Canada Olivier Lemieux. Derrière lui, on aperçoit une photographie du centre-ville de Québec.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le président d’ExpoCité, Vincent Dufresne

Photo : Radio-Canada

M. Dufresne assure que le système de gestion électronique des stationnements pourra être mis en service comme prévu le printemps prochain, à l’occasion de l’ouverture du marché public sur les lieux d’ExpoCité.

« On s'en va vers la bonne direction dans les délais qu’on avait prévus », dit le vice-président du conseil municipal.

Avec les informations d’Olivier Lemieux

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !