•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vendredi fou : acheter en ligne pendant une grève

Des clients attendent en file l'ouverture du magasin Best Buy
Des clients sont déjà prêts pour profiter des soldes du vendredi fou Photo: Radio-Canada / Guylaine Bussière

L'une des journées les plus achalandées de l'année aux États-Unis est de plus en plus populaire au Canada. Avec le commerce en ligne, le Vendredi fou et le Cyberlundi risquent toutefois d'être perturbés par les grèves tournantes de Postes Canada.

Au Canada, la saison des fêtes est si lucrative que si elle n'existait pas, il faudrait l'inventer.

Luc Dupont, professeur en communications à l'Université d'Ottawa

Selon le professeur en communications à l'Université d'Ottawa, Luc Dupont, les commerces canadiens font de 30 à 40 % de leur chiffre d'affaires annuel entre le Vendredi fou, qui est le lendemain de l'Action de grâce américaine, et Noël.

Le Vendredi fou est la journée où les commerces commencent à faire du profit, selon M. Dupont.

1 million de Canadiens ne vont pas au travail le jour du Vendredi fou. Les commerces font 30 % à 40 % de leur chiffre d'affaires annuel entre le Vendredi fou et Noël.Le Vendredi fou au Canada Photo : Radio-Canada / Vincent Wallon / Icônes : freepik de www.flaticon.com

Le professeur soulige que, selon les statistiques, environ un million de personnes au Canada ne vont pas se présenter au travail le jour de cette fête.

L'importation de cet événement commercial incontournable aux États-Unis s'est accrue avec l'arrivée d'Internet, explique-t-il.

Selon Luc Dupont, cette tendance se voit surtout depuis l'arrivée du Cyberlundi, qui encourage la consommation en ligne.

Toutefois, il considère que la tendance des Canadiens à magasiner de plus en plus sur le web sera limitée par la grève tournante de Postes Canada.

En 1 : les produits ménagés pour la maison, en 2 : les produits liés au divertissement et en 3: les jouets Les types de produits les plus vendus le jour du Vendredi fou Photo : Radio-Canada / Vincent Wallon / Icônes : Freepik de www.flaticon.com

Possible déclin des emplettes en ligne

Tant que la situation ne sera pas très limpide et claire avec Postes Canada, je ne serais pas étonné [de voir une redynamisation] du magasinage [en personne], dit le professeur.

Pour M. Dupont, la possible adoption d'une loi spéciale vendredi ne serait pas suffisante pour atténuer l'inquiétude des citoyens et des commerçants.

Avni Shah, professeure de marketing à l'Université de Toronto, note aussi que l'incertitude quant à la date de livraison des colis mènera au retour d'une consommation plus traditionnelle.

Selon elle, plus de consommateurs feront leurs achats du temps des fêtes en magasin.

La professeure ajoute que plusieurs commerçants au Canada comme le fabricant de vêtements Canada Goose et l'entreprise Indigo ont annoncé qu'ils feront affaire avec des compagnies de livraison privées en réponse à la grève de Postes Canada.

Les régions frontalières

Afin d'éviter que les Canadiens aillent faire des achats aux États-Unis, les régions frontalières, comme la région Windsor, ont adopté un modèle américain de mise en marché en offrant des rabais dès le lundi précédent le Vendredi fou.

C'est un bon plan marketing de faire ça en Ontario, spécialement pour empêcher les Canadiens de magasiner aux États-Unis, ajoute-t-il.

À Windsor, le président de l'Association des gens d'affaires du centre-ville, Larry Horwitz, souligne qu'il y a toutes sortes d'aubaines offertes à Windsor cette fin de semaine et qu'il y a de nombreuses raisons pour ne pas passer de l'autre côté de la frontière.

Selon lui, le taux de change devrait aussi encourager les Canadiens à rester au pays.

Windsor

Consommation